Comment se motiver pour atteindre son objectif (et tout déchirer) ?

Tout le monde aspire au bonheur. Sa conception est aussi variée qu’il y a d’individus. Cela peut être de monter sa boîte, ou avoir une progression professionnelle, ou encore une famille. Cela peut être de voyager toute l’année et découvrir de nouveaux horizons, ou acheter une maison. Il y a des petits bonheurs, comme d’apprendre l’aquarelle (remplacez les derniers mots par ceux qui vous sont appropriés), et des plus grands, comme avoir des enfants (idem que précédemment, oui vous avez le droit de ne pas en vouloir). Toutefois, nous avons une chose en commun. Pour atteindre son objectif, il faut s’en donner les moyens.

Donc, aujourd’hui, je vous partage les pistes que j’ai pu trouver pour que chacune d’entre nous puisse y arriver. Et pour cela, je vous fais part des conseils tirés de ma lecture, « Tu vas tout dé-chi-rer » de Jen Sincero. Ce qui est primordial et fait toute la différence : l’état d’esprit.

Travaillez sur ce qui peut vous limiter

Notre vision de nous-mêmes a été modelée en fonction de l’image que nous a renvoyée notre entourage durant l’enfance. Et elle s’est imprimée dans notre subconscient. C’est ce qui peut expliquer qu’on s’autosabote parfois, sans s’en rendre compte… Ou qu’on ne parvient pas à gérer certaines situations comme on le souhaiterait. Cela peut être une réaction face à une circonstance particulière, la relation à l’argent, au sexe opposé… Des croyances limitantes sont enregistrées dans notre subconscient et régissent notre vie — jusqu’à ce qu’on agisse dessus… Pour atteindre son objectif, il est important de les identifier et de leur dire au revoir !

« Tout ça pour dire que ce n’est pas de votre faute si vous êtes inadapté.
C’est de votre faute si vous le restez […].
 »

Vivez le moment présent

Le passé et le futur ne sont que projection. La réalité se déroule au présent. Alors, pour les rêveurs – dont je fais partie, cela peut être un peu compliqué. Qu’y a-t-il de mal à rêver après tout ?

Tout simplement, lorsque vous êtes dans votre tête, dans vos pensées ou vos rêveries, vous n’êtes pas là. Et les opportunités, les fameuses qui permettent d’atteindre son objectif, se montrent au présent. Donc, si vous vous déconnectez de la réalité, vous les ratez.

De plus, être dans l’instant présent éloigne les peurs. Celles-ci se basent soit sur des événements passés, soit sur notre projection d’un éventuel avenir catastrophique. Alors, essayons de rester focus sur le moment T — et d’avancer, petit pas après petit pas !

Comment vivre l’instant présent ? Vous trouverez quelques pistes dans cet article.

« Ce n’est pas que les choses et les opportunités que nous poursuivons n’existent pas.
Seulement, nous ne sommes pas au courant de leur existence (ou de leur accessibilité).
 »

Persévérez

Dans chaque projet, vous êtes susceptible de rencontrer des obstacles plus ou moins importants. L’idée est simple : persévérer, envers et contre tout. Ne vous laissez pas abattre par les difficultés. Essayez de les percevoir comme des opportunités de faire mieux. Attention, il ne s’agit pas d’ignorer les émotions que vous ressentez. Il vous faut les accueillir et les gérer, elles font partie de vous. Seulement, ne laissez pas votre projet partir en fumée. Continuez, avancez, vous y arriverez ! Pour atteindre son objectif, il faut parfois revoir le plan qu’on avait envisagé et l’adapter.

Apprenez à vous aimer

C’est un des principes fondamentaux du livre. Et probablement un des éléments essentiels à une vie à notre image.

  • La perception de soi

D’un jour à l’autre, la perception de nous-mêmes fluctue — du plus haut au plus bas.

L’astuce : savoir s’entourer de personnes qui admirent et soutiennent votre parcours. Et qui, les jours où vous allez moins bien, seront capables de vous faire partager leur vision de vous. Pour atteindre son objectif, être bien accompagné est une clé !

  • L’amour de soi

Rien n’est plus important que l’amour de soi. Quand on s’aime, on se sent légitime et en confiance. Donc, la peur n’a plus sa place, les avis des autres non plus. On peut alors suivre son cœur, ses envies et réaliser nos projets. On est d’accord, dans la vraie vie, c’est parfois plus compliqué qu’en théorie.

  • L’astuce de l’auteur : les affirmations.

Cette pratique est sans doute l’une des premières qu’on découvre lorsqu’on commence à s’intéresser au développement personnel. L’idée est simple : sélectionnez des affirmations que vous avez besoin d’entendre. Répétez-les le matin, la journée, le soir. Écrivez-les. Votre cerveau va enregistrer et finira par les intégrer. Le principal : il faut que ces phrases vous semblent justes et réveillent une émotion en vous.

  • Portez attention à vos commentaires sur vous-même

Prêtez attention à ce que vous vous dites, dans les moments où vous vous aimez le moins/vous détestez le plus. Notez les termes que vous utilisez (la plupart du temps, ils sont mauvais non ?). Puis, efforcez-vous de les remplacer par des remarques plus agréables.

De même, l’autodérision pour désamorcer une situation, c’est bien. Par contre, méfiez-vous si c’est une remarque régulière qui se transforme en habitude… qui s’ancre en vous et qui finit par devenir votre réalité !

Vivez dans la joie — même si vous n’avez pas encore atteint votre but

  • Faites-vous plaisir

Nous avons tous des impératifs, des contraintes, et ce, tout au long de notre existence. Toutefois, pour la vivre pleinement, autant y mettre autant de joie que possible. Comment ? Vous êtes la seule à savoir ce qui peut vous faire rayonner. En vrac : voir un ami, vous acheter une paire de chaussures, planifier un voyage… Il s’agit de prendre soin de soi et d’avoir du plaisir dans sa vie pour se donner les moyens d’atteindre son objectif.

« Prenez soin de vous comme de la plus fantastique personne que vous ayez jamais rencontrée. »

  • Focalisez-vous sur votre objectif et soyez heureux d’être sur le chemin

L’auteure explique que pour elle, la fréquence à laquelle on vibre et la foi qu’on a permettent d’atteindre ses objectifs. Certains appelleront ça la certitude, d’autres de la détermination. Peu importe, à chacun ses croyances. L’idée est simple :

  • Être persuadé, au fond de soi, qu’on va atteindre notre objectif. Le savoir.
  • Consacrer son énergie à être dans la joie — et ce, même dans les moments difficiles.
  • Agir.

« Il faut croire, même dans le doute et dans la merde la plus totale, que le bon côté des choses reste à portée de main. »

  • D’autres pistes à explorer

Prenez soin de votre corps en prêtant attention à votre alimentation et en faisant du sport.

Pardonnez-vous lorsque vous commettez une erreur : laissez de côté l’autocritique et la culpabilité.

Soyez toujours alignée avec vous-même — et ignorez ce que les autres disent de vous (ou leur réaction par rapport à ce que vous dites).

Vivez pleinement, lisez sur ce qui vous intéresse, parlez aux gens. Le pas suivant se présentera lui-même.

« Vous êtes responsable de vos actes et de vos propos.
Vous n’êtes pas responsable des éventuelles crises de panique qu’ils entraînent
. »

6) Le regard des autres

Pour vivre en étant en accord avec soi-même et atteindre son objectif, il est primordial de se défaire de l’importance qu’on accorde au regard des autres.

Pour cela, demandez-vous pourquoi vous voulez dire ou faire quelque chose : est-ce parce que vous en ressentez le besoin, parce que cela vous fait vibrer, parce que cela va améliorer la vie de quelqu’un ? Ou bien c’est pour plaire, se venger, rabaisser…

Voici quelques conseils pour prendre le bon chemin malgré les avis contraires :

  • Faites toujours de votre mieux ; cela vous permettra d’être en paix avec vous-même et d’être fière de vous.
  • Fiez-vous à votre intuition : elle est votre GPS interne pour vous guider vers ce qui est bon pour vous.
  • Trouvez un modèle temporaire, afin de pouvoir l’interroger mentalement en cas de doute. Quand vous serez suffisamment sûre de vous, vous n’en aurez plus besoin.

7) Acceptez de ne pas tout maîtriser

Quand on se fixe un but, une des plus grosses difficultés est d’accepter de ne pas connaître le chemin à emprunter et les obstacles qui vont se présenter. Peur de se tromper, de ne pas faire le bon choix — et donc de ne pas atteindre son objectif… Là encore, restez focus et méditez ces quelques conseils :

  • Faites le premier pas en sortant de votre tête et en agissant. Vous n’avez pas besoin de savoir où vous allez. Menez une action qui vous semble juste. Le reste suivra.
  • Lâchez-vous la grappe : vous aurez probablement différentes vocations dans votre vie. L’important est de vous diriger vers ce qui vous parle, votre chemin évoluera avec vous.
  • Relâchez la pression. C’est un jeu. Au pire, ça ne marchera pas. Et alors ?
  • Faites de vos activités préférées vos priorités.
  • Donnez le meilleur de vous même.

Si vous tenez à votre objectif, vous saurez trouver les ressources en vous pour avoir un véritable état d’esprit de warrior ! Et vous l’atteindrez, soyez-en sûre !

Il y a encore une multitude de conseils pratico-pratiques dans ce livre, je ne peux que vous inviter à le lire ! Que pensez-vous de cet aperçu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *