Pourquoi perd-on ses cheveux à l’automne ?

Chaque année, c’est la même histoire, entre septembre et novembre, nos cheveux tombent plus qu’à l’accoutumée. Pas de panique ! Pour Elles vous explique pourquoi on perd ses cheveux en automne. Mais surtout, comment faire pour remédier à ce phénomène saisonnier.

Pourquoi perd-on ses cheveux en automne ?

La chute saisonnière des cheveux en automne est le plus souvent causée par les répercussions de l’été. À cause des dommages causés par la chaleur, l’exposition au chlore, au soleil et à l’eau salée, les cheveux après l’été peuvent être secs et cassants. Ainsi, à l’arrivée de l’automne, il n’est pas rare de perdre plus de 100 cheveux par jour.

Laurie Jacquet, chargée de communication scientifique Vichy international, explique aussi ce phénomène de perte de cheveux saisonnière :

«Durant l’été, les rayons solaires augmentent la sécrétion d’hormones, qui stimulent alors la pousse des cheveux. En automne, les bulbes rentrent à nouveau dans une phase de repos entraînant alors cette chute plus abondante.»

Mais bonne nouvelle : ces cheveux ne sont pas nécessairement perdus pour toujours, car un follicule pileux sain finira par revenir et remplacer le cheveu perdu.

Faut-il s’alarmer de voir ses cheveux tomber à l’automne ?

La première chose à savoir est que cette chute que l’on qualifie de saisonnière, ne doit pas excéder une durée de 12 semaines maximum.  De plus, vous ne devez pas perdre votre volume. Si ça dure dans le temps et que vous perdez en plus du volume, il peut s’agir de causes plus ou moins dangereuses pour votre santé : une carence en fer, un stress trop important, un dérèglement de la thyroïde ou encore des soucis hormonaux.

Pour exclure tout problème de santé potentiel autre que les conditions météorologiques, consultez votre dermatologue ainsi que votre médecin traitant.

Quels remèdes naturels utiliser pour éviter la chute des cheveux après l’été ?

Changez votre alimentation

Ce que vous mangez peut être bénéfique (ou nuire) à la santé de vos cheveux. En règle générale, il est important d’avoir une alimentation bien équilibrée, non seulement pour votre santé, mais aussi pour vos cheveux et votre peau. La consommation d’aliments riches en acides gras comme l’avocat, les amandes, l’huile de coco, le saumon et les graines de chia peut aider à maintenir des cheveux sains.

Coupez vos cheveux

Même si vous n’avez pas franchement envie de sacrifier votre crinière de lionne, c’est un passage obligé pour redonner de la vie à vos cheveux. Rendez-vous chez votre coiffeur pour discuter de votre problème de perte de cheveux et demandez-lui conseil. Et puis… c’est une excellente occasion de changer de tête !

Halte à la chaleur

Pour réduire les effets de la chute de cheveux saisonnière, les lisseurs, fers à boucler et autres sèche-cheveux sont à bannir de votre routine beauté. Tressez vos cheveux avant de vous coucher ou dormir dans des bigoudis éponge sont d’excellents moyens de se coiffer sans chaleur. Et, si vous n’avez pas le temps, vous pouvez toujours cacher vos cheveux sans style sous un joli bonnet ou un chapeau confortable.

Misez tout sur les huiles essentielles contre la chute de cheveux

L’huile essentielle de cèdre est le produit anti perte de cheveux à avoir chez soi.

Mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas avec 20 gouttes d’huile de ricin et appliquez sur le cuir chevelu en massant délicatement. Laissez poser 1 heure et procédez au shampooing.

Autre huile incontournable quand on perd ses cheveux en automne : l’huile essentielle de pamplemousse. Ajoutez-en4 gouttes directement dans votre dose de shampoing, en cure pendant trois semaines.

Usez et abusez des masques anti-chute de cheveux

Écrasez 1 demi-banane, 1 avocat, 1 cc de miel et 1 cc d’huile d’argan. Massez longuement le cuir chevelu avec le bout de vos doigts et laissez agir pendant 1 heure. Vous pouvez utiliser du vinaigre de cidre pour le rinçage.  Passez au shampooing. Faites cela 1 fois par semaine pour avoir des résultats.

Les gestes à éviter

Il est aussi possible d’atténuer le problème en évitant de s’arracher les cheveux. Oui, cela paraît logique, mais des gestes que nous faisons au quotidien accélèrent le processus de chute.

Évitez de vous brosser les cheveux trop énergiquement, par exemple. Oubliez les colorations ou encore le henné. Aussi, laissez vos cheveux respirer : les élastiques rendent les cheveux cassants. De même, au moment de vous sécher les cheveux avec votre serviette, ne frottez pas, enroulez-les dedans et laissez sécher 5 à 10 minutes. En plus de ça, vous aurez l’air hyper sexy !

Perdre ses cheveux en automne, rien de plus normal. Ce phénomène naturel ne doit pas vous inquiéter outre mesure. En revanche, si cela perdure et que vous constatez des trous dans votre jolie chevelure ou une perte de volume, on n’attend plus et on fonce chez le médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *