Wabi-sabi : un retour à l’essentiel au-delà de l’imperfection

Hello les filles ! Adopter un nouveau style de vie, ça vous dit ? Si vous avez besoin d’un retour à l’essentiel, le wabi-sabi est fait pour vous ! Grâce à lui, vous allez apprendre à vivre simplement en acceptant l’imperfection. Que cela concerne vos vêtements, votre design intérieur ou encore votre manière de penser, l’authenticité reprend le dessus pour votre plus grand bien. Alors, vous êtes prêtes à booster votre zénitude tout au long de l’année ?

Tout commença par la cérémonie du thé

La cérémonie du thé est un art délicat et fastidieux regroupant quatre grands principes : l’harmonie, le respect, la pureté et la sérénité. Cette philosophie de vie japonaise a connu de grands maîtres du thé dont Murata shuko. Ce dernier a créé un chanoyu plus simple et en harmonie avec le temps qui passe : le wabi-cha (autrefois nommé le wabi-suki).

Murata shuko utilisa des accessoires artisanaux, laissant place à l’imparfait de la création locale. Il n’était donc pas rare de déguster du thé matcha dans un bol avec quelques défauts. Ainsi, le plaisir du thé était plus authentique et naturel grâce aux imperfections de ses ustensiles. De plus, les maisons du thé, qui recevaient les cérémonies, gardaient les effets du temps pour apprécier toute la beauté et l’authenticité de la nature.

Que signifie le wabi-sabi ?

Il est très difficile de définir correctement le terme wabi-sabi. Ce concept regroupe aussi bien la spiritualité, la simplicité, l’art, mais aussi une philosophie de vie. Quelle est donc sa signification ? Pour mieux comprendre cet univers, le wabi-sabi va permettre de voir la beauté de tout ce qui vous entoure. Terminé le mobilier neuf sans accros. Désormais, vos meubles vont vivre et subiront les effets du temps, tout comme vous.

Cet art de vivre, que l’on peut associer au bouddhisme, vous fait comprendre qu’accepter l’imperfection vous ferait le plus grand bien. En effet, en adoptant cette philosophie, vous devenez plus humble et plus serein. Vous arrivez à vous détacher plus facilement des choses matérielles qui vous empêchent de vivre en totale harmonie. Vous remarquez l’esthétisme qui se cache dans les imperfections se trouvant autour de vous.

Afin de mieux percevoir ce concept spirituel, je vous propose de décortiquer plus profondément ses deux principes : wabi et sabi.

Wabi : pour vivre en toute simplicité

Si l’on devait faire une traduction du mot wabi, ce serait : la tristesse et la solitude. Seulement, ce terme évoque également la simplicité, l’humilité, la dissymétrie, ainsi que la nature. Il représente un sentiment modeste, laissant place à une plénitude lorsque vous vous retrouvez en présence d’objets naturels par exemple.

Grâce au wabi, vous savez apprécier la beauté imparfaite des choses sans vous préoccuper du côté matériel. Vous pouvez très bien aimer l’esthétisme d’une cabane en bois ou d’une chambre décorer avec simplicité. Vous ne prêtez plus attention à l’apparence ni à la superficialité. Vous admirez l’authenticité et l’impermanence (ce qui change, qui ne dure pas) du monde qui vous entoure. Avec le wabi, le confort matériel n’est plus une priorité puisque vous arrivez à vous recentrer sur l’essentiel.

En acceptant le changement, vous vous autorisez à être vous-même et cela se ressent dans l’esthétisme de votre maison.

Sabi : pour laisser les traces du temps

Analysons maintenant le mot sabi, qui signifie « la floraison du temps ». Cette définition représente parfaitement ce principe. Effectivement, avec le sabi, vous admirez en toute simplicité le travail du temps. Cela vaut pour les objets, les meubles, mais également pour vous. Il s’agit d’un bon moyen pour accepter le passage du temps sur votre corps.

Une peinture qui s’écaille, un mur fissuré, une photo jaunissante, des vêtements qui s’usent, etc. Tout ceci concerne l’acceptation des effets du temps. Vous percevez une évolution naturelle des choses, comme dans votre jardin où les fleurs sèchent à cause de la forte chaleur ou encore les feuilles des arbres qui tombent et qui recouvrent le sol.

Vous réussissez à vous détacher de la perfection. Vous êtes satisfait et contemplez avec émerveillement et gratitude les changements qui se produisent autour de vous.

Un intérieur zen et naturel

Cet art de l’imparfait peut se retrouver dans votre maison. En effet, pour vivre pleinement cette philosophie de vie, vous pouvez décorer votre habitation en toute simplicité. Soyez authentique et contentez-vous de peu pour apprécier votre bonheur. Le wabi-sabi peut être complémentaire avec le feng shui, afin d’harmoniser davantage votre intérieur.

La luminosité suit un rythme naturel selon le soleil. Il est donc possible d’avoir un endroit assez sombre en journée en fonction de la position de votre logement. La peinture reste sobre et naturelle, on peut donc utiliser des couleurs comme le gris ou le marron. La décoration est simple et rustique pour une ambiance zen et nostalgique. Ainsi, vous pouvez apprécier simplement la beauté d’une fleur dans un vase. On retrouve notamment cette harmonie dans l’ikebana, un art floral japonais. Les jardins zen peuvent également être un symbole du concept wabi-sabi. Les jardins japonais laissent le temps s’écouler naturellement : végétaux qui poussent, de la mousse qui apparaît, etc.

Pour garder vos objets plus longtemps, vous pouvez utiliser une méthode japonaise pour les réparer : le kintsugi. Il vous suffit d’appliquer de la poudre d’or sur des objets fissurés pour les rendre plus robustes. Ainsi, ils bénéficient d’une seconde vie.

Pratiquer cet art imparfait au quotidien

Vous pouvez réaliser quelques exercices pour pratiquer le wabi-sabi. Tout d’abord, regardez-vous dans un miroir et observez-vous. Jetez un œil sur vos rides qui apparaissent, sur vos potentielles cicatrices, sur vos cheveux blancs… Votre visage montre qui vous êtes et ce que vous avez vécu. En commençant par vous aimer, vous ferez un grand pas en avant dans votre bien-être et dans l’acceptation de vos imperfections.

Ensuite, vous pouvez faire du tri dans vos affaires. Observez votre intérieur et gardez uniquement ce dont vous avez réellement besoin. En adoptant un petit côté minimaliste, vous vous sentirez plus légère et moins encombrée. Appréciez et contentez-vous de ce que vous avez déjà.

Laissez-vous aller à la simplicité, au naturel et au bonheur que peut vous procurer le wabi-sabi. Cet art de vivre va avoir de nombreux effets bénéfiques sur votre bien-être physique et moral. Partez à la découverte de ce petit voyage spirituel, afin d’approfondir la zénitude à la japonaise. Acceptez vos défauts et ceux des autres. Laissez le perfectionnisme de côté et concentrez-vous sur l’essentiel : vous et la nature.

Psitt ! En plus, il existe beaucoup de livres sur le sujet. Désormais, vous n’avez plus d’excuses pour sauter le pas en toute sérénité. À vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *