Choisir et utiliser un shampoing solide

Petite révolution dans nos salles de bain depuis déjà quelques années, le shampoing solide commence doucement à faire sa place parmi les produits de beauté. Malgré tout, quand j’explique que je me lave les cheveux avec un shampoing solide, soit les personnes ne connaissent pas, soit elles restent dubitatives…

Je les comprends tout à fait, nous avons troqué depuis quelques décennies nos savons contre des gels douche alors pourquoi aujourd’hui remplacer nos shampoings liquides contre des solides ? Serait-ce faire marche arrière ?

Je déclare ouverte la battle shampoing solide et shampoing liquide !

Shampoing solide VS shampoing liquide

Image Facebook ♥ Les savons de Lionel

Le porte-monnaie

À l’achat, un shampoing solide va vous sembler assez cher par rapport à sa petite taille ! En moyenne, comptez une dizaine d’euros.

Mais il va durer très longtemps !

À titre indicatif, je les utilise depuis bientôt 4 ans et en une année j’ai besoin de 3 shampoings solides, pesant environ 50 grammes chacun. Je me lave les cheveux uniquement avec 2 à 3 fois par semaine en moyenne, ce qui fait globalement 40 lavages par shampoing.

Honnêtement, je ne sais pas combien de bouteilles de shampoing liquide j’utiliserais, mais quand je vois le prix des shampoings je me dis qu’avec un budget de 30 euros annuel… il n’est pas évident que je puisse me laver les cheveux toute l’année. 😉 D’autant plus, que je n’utilise plus de démêlant, je choisis un shampoing solide avec les propriétés correspondant à mes cheveux : et ils ne sont ni secs, ni gras, ni trop difficiles à démêler. Bref c’est économique aussi de ce point de vue !

Conclusion :

À première vue, le shampoing solide semble plus cher, mais finalement, le budget reste similaire avec — je pense un léger avantage — pour le shampoing solide.

L’environnement

Honnêtement, c’est cet argument qui a fait que je me suis tournée vers les shampoings solides. En effet, jetez un coup d’œil à la composition de votre shampoing liquide : ne serait-ce pas de l’eau en ingrédient numéro 1 ? Très certainement…

La recette est simple : un peu de principes actifs et beaucoup d’eau, tout cela mis dans une bouteille en plastique. Et gros plus : le shampoing solide n’a pas besoin d’emballage.

Bref, lorsque l’on y réfléchit, je trouve qu’il y a beaucoup trop d’incohérences dans ce produit (tout comme le gel douche !).

Conclusion : beaucoup de plastiques + coûts du transport (1 camion de shampoings solides = 15 camions de shampoings liquides) = gros avantage pour le shampoing solide !

Associé au savon, il est parfait dans une démarche zéro déchet.

Praticité

Le shampoing solide ne prend pas beaucoup de place dans la salle de bain ou dans le sac de voyage et reste ultra pratique en avion, car il peut être placé dans le bagage à main. Son seul inconvénient, il faut le laisser sécher sous peine de le voir fondre très rapidement.

Conclusion : Du rangement au voyage : encore un bel avantage au shampoing solide.

Efficacité

Image Facebook ♥ Les savons de Lionel

Depuis que j’utilise les shampoings solides, personne n’est venu me dire que j’avais les cheveux sales. 😉

Non vraiment, solide ou liquide, je n’ai pas noté une différence au niveau de l’efficacité… Le shampoing solide mousse tout autant que le liquide et lave aussi bien. En se rinçant les cheveux, on remarque même qu’il ne reste pas un film dessus, on ressent que les cheveux sont bien rincés.

Mes cheveux se salissent et regraissent quand même moins vite : j’ai réussi à nettement espacer mes shampoings ! Eh oui…

Conclusion : Avantage au shampoing… solide !

Vous l’aurez compris, le shampoing solide est l’un de mes chouchous en produits cosmétiques : il a toutes mes faveurs. Je l’utilise depuis quelques années et ne me vois pas revenir sur des shampoings liquides.

Comment choisir et utiliser un shampoing solide ?

Image Facebook ♥ Les savons de Lionel

Choisir un shampoing solide

Tous les shampoings solides ne sont pas d’une composition exemplaire ! Solide ne veut en aucun cas dire ingrédients au top. Il faut que vous regardiez attentivement la composition avant de faire votre choix. Il est possible également que toutes les marques ne vous conviennent pas en fonction de la composition, mais aussi de la forme du shampoing.

Il faut tester !

Lors de votre choix, regardez les tensioactifs, ce sont eux qui font mousser votre shampoing et peuvent irriter votre cuir chevelu. Les autres ingrédients sont généralement sans conséquence. Parmi la grande liste des tensioactifs, les SLS (Sodium Lauryl Sulfate ou Sodium Laureth Sulfate) et les ALS (Ammonium Lauryl Sulfate) sont absolument à éviter ! Il existe des tensioactifs plus doux (comme le Sodium Cocoyl Isethioniate ou le Sodium Coco Sulfate), mais malheureusement ils sont encore trop souvent associés à un SLS ou ALS. À quand des shampoings avec des produits 100 % naturels ?

Comment utiliser un shampoing solide ?

Image Facebook ♥ Les savons de Lionel

Démêlez vos cheveux

Avant de vous laver les cheveux, surtout s’ils sont longs : démêlez-les soigneusement. Remarquez, le conseil reste le même pour les shampoings liquides ! D’ailleurs, nos grands-mères avaient bien raison : 100 coups de brosses par jour pour avoir de beaux cheveux, c’est indispensable ! La raison est simple, votre cuir chevelu produit du sérum qui sera étalé sur la longueur du cheveu grâce au brossage. Résultat : des cheveux moins gras à la racine et moins secs sur les pointes.

Faire mousser et laver

Soit vous frottez le shampoing avec vos mains comme un savon pour le faire mousser, soit vous frottez directement votre cuir chevelu ! Puis vous pouvez laver vos cheveux comme d’habitude. Par ailleurs, je ne sais pas si vous êtes adepte du double shampoing. Personnellement, je ne pouvais m’en passer et j’en étais arrivée à 1 shampoing liquide quotidien : génial lorsque l’on a les cheveux longs ! 😉 Depuis que je fais un lavage, je n’ai pas les cheveux moins propres et en plus ils regraissent vraiment moins vite. C’est un peu fou les croyances non ?

Faire sécher

Sortez votre shampoing de votre douche, et faites-le sécher sur un porte-savon avant de le ranger.

Profitez de ce changement d’habitude pour faire le ménage dans les produits cosmétiques !

***

Les photos qui illustrent cet article vous donnent envie de croquer dedans ? Aussi appétissants qu’ils soient ce ne sont pas des marbrés au chocolat ou encore des gâteaux aux fruits rouges, non, ce sont des savons conçus avec amour par notre cher ami Lionel 🙂  N’essayez donc pas de les croquer, vous allez faire des bulles 🙂

Lionel est un adepte d’une vie plus minimaliste et zéro déchets. Conscient que notre planète va mal, notre cher Lionel a développé une conscience écologique profonde qui l’a poussé – entre autres – à fabriquer ses propres savons, avec le moins d’ingrédients possibles et surtout naturels et bons pour notre corps.

Lionel partage sa nouvelle passion pour la savonnerie artisanale et les recettes Do It Yourself sur sa page Facebook « Les Savons de Lionel », son Instagram et son blog Zéro déchet.

A lire chez Lionel :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *