Une histoire, une passion, une vie : rencontre avec Argyre

Quelle chance ! Alexandra nous accorde cet immense privilège de pouvoir donner la parole à des supers nanas ! Alors, je saisis l’offre et j’ai choisi pour ma première interview, de vous présenter une jeune femme photographe. Je l’ai rencontrée dans le cadre de mes projets d’écriture. Je cherchais une photographe pour faire des portraits de femmes, mais pas n’importe quels portraits. Je voulais qu’ils aient du sens et de la profondeur. Cette jeune femme et son projet m’ont immédiatement séduite ! Un parcours atypique, une véritable passion pour son métier, et cette envie d’accompagner des hommes et des femmes dans leur quête du mieux s’aimer, qui vous prend aux tripes. Je vous laisse faire connaissance avec elle !

Questions personnelles

Bonjour Argyre, tu peux nous dire qui tu es en quelques mots ?

Je m’appelle Argyre, un prénom bien original qui fut longtemps dur à porter, mais que j’assume pleinement désormais. J’ai 31 ans et je vis dans le sud de la France depuis 15 ans.

Et que fais-tu dans la vie Argyre ?

J’ai le statut professionnel de photographe depuis 2018, mais je n’ai pas encore la chance de vivre entièrement de ce métier, ma passion depuis 11 ans. Je travaille donc en pizzeria depuis 3 ans et demi en tant que standardiste. Et je suis aussi maman d’une petite fille depuis 1 an, et c’est du boulot !

Comment tu décrirais ta passion à un enfant ?

Ouf…bonne question ! Je dirais que ma passion transforme un moment qui ne dure que quelques secondes en un moment éternel. Elle nous permet de nous remémorer à jamais cet instant. Une image qui durera toujours, qui traverse le temps et qui permettra de faire revivre ce moment passé à tout le monde.

Raconte-nous ton parcours

Durant des années, j’ai cherché quoi faire de ma vie. Je ne me voyais pas derrière un bureau.

Après le bac, sous la pression de mon entourage, je suis allée à la fac. Un échec total qui n’a mené a rien. La filière sociale m’attirait beaucoup, mais je ne me sentais pas apte à travailler dedans. On m’a quand même poussé à réaliser une formation et j’ai débuté un cursus d’assistante sociale. Des années très riches en enseignement, qui m’ont permis avant tout, de mieux me connaître. C’était un choix par défaut, mais au cours de ces années, j’ai réalisé comment je voulais travailler et ce que je voulais apporter aux autres. Ce que j’ai pu voir au cours de mes stages et de mes jobs d’été ne me correspondait pas.

Je souhaitais aider et accompagner les personnes qui ont un réel désir de se prendre en main, d’être autonomes. J’ai compris que pour réussir à vivre comme on le souhaite, il faut avant tout être en phase avec soi-même.

Pour ma part, il me fallait avoir confiance en moi. J’ai donc quitté ma formation et réglé certaines choses dans mon histoire personnelle. À compter de ce moment, j’ai senti une réelle poussée de confiance et toutes les barrières sont tombées. Je me sentais invincible, prête à tout pour parvenir à mes objectifs de vie, et j’ai créé mon studio Objectif Bulle !

Cite-nous 3 choses dont tu es fière

  • Le fait d’avoir osé écouter mon cœur pour prendre mes propres décisions.
  • Avoir compris qui je suis.
  • Et avoir su transformer mes peurs en objectifs.

Tu te vois comment dans 5 ans ?

En femme d’affaires qui a réussi à percer dans un métier qui me passionne réellement, la photo !

Dans 5 ans, je serai heureuse et épanouie, avec 2 jolies filles. Indépendante, autonome, mon emploi du temps sera rempli de jolies séances photos.

Questions rapides (en quelques mots)

  • Es-tu plutôt thé ou café ? Café mais doux.
  • Es-tu plutôt sucré ou salé ? Salé sans hésitation.
  • Plutôt soirée pépère à la maison entre amis ou boîte de nuit ? Soirée entre amis à la maison, c’est la base de tout !
  • Ta méthode de relaxation sans faille ? Je crois que je ne l’ai pas encore trouvée en fait… Je faisais régulièrement de la méditation et ça m’avait beaucoup aidée. Je devrais peut être m’y remettre… Sinon, j’aime prendre du temps dans la nature, ça me détend.
  • Ton geste écolo du quotidien ? J’ai honte de le dire, mais je crois aucun si ce n’est de faire attention à ma consommation d’eau et j’évite un maximum de gaspiller la nourriture.
  • Ton secret beauté bien gardé ? Savoir s’aimer et être bien dans ses baskets, il n’y a rien de mieux pour rendre une personne belle.
  • Ta meilleure lecture ? Euh… je dirais… j’en ai aimé plusieurs en fait et qui m’ont beaucoup aidée en terme de prise de conscience.
  • Cites-en une comme ça, sans réfléchir : « Avant toi » de Jojo Moyes.
  • Ta chanson préférée ? Aucune en particulier, j’aime un peu tous les styles tant que les textes ont un réel sens.
  • Ton film chouchou c’est quoi ? Le 5ème élément, bien sûr !
  • Question de poilu : tu es plutôt chien ou chat ? Furet ! Ah non ça ne rentre pas dans les choix… alors, je dirais chat !
  • Quel EST ton super-pouvoir le plus fou ? D’être vraie !
  • Ton rêve récurrent c’est quoi ? (positif ou non) Je n’en ai pas spécialement.
  • Un mot qui te paraît plus important que tous les autres : Honnêteté, sincérité.
  • Un petit plaisir honteux à nous avouer ? Euh…je rougis un peu là, le sexe !
  • TON moment de la journée et pourquoi ? Le matin quand il fait frais, que tout est calme et encore en sommeil. L’air est pur et frais, on entend les plantes et les oiseaux se réveiller, on voit le soleil pointer à l’horizon, j’adore <3

Dis-nous-en plus

Pourquoi avoir choisi la photographie ?

Elle m’est tombée dessus un peu par hasard et j’y ai vu beaucoup de libération. La photo permet d’exprimer beaucoup de choses, mais aussi de créer beaucoup de choses. C’est un plaisir sans limites !

Comment tu accompagnes les femmes dans les séances ?

Je communique beaucoup avec elles. Je leur pose des questions pour essayer de mieux les connaître, de les comprendre, mais aussi pour leur permettre de mieux se connaître elles-mêmes.

Tu dis ne pas vouloir de mise en beauté « artificielle », pourquoi est-ce si important pour toi ?

L’idée est que les personnes puissent prendre conscience qu’elles peuvent se sentir belles, ou beaux, n’importe quand. J’estime que les artifices tels que le maquillage, comme peut le faire une maquilleuse, transforme la réalité. Tout le monde n’a pas le matériel ni les compétences pour le refaire chez soi, idem pour les vêtements. Quand les personnes quittent la séance, elles doivent pouvoir se dire « À ce moment là je me suis senti(e) beau/belle et valorisé(e) et je peux recommencer tous les jours car ce jour là j’avais mes propres affaires ». L’objectif, au-delà de l’image, est d’apprendre à s’aimer au naturel.

Tu vois ça un peu comme une thérapie ?

En quelque sorte oui, même si je ne me qualifie pas comme une thérapeute. Pour moi, une thérapie est avant tout une prise de conscience, un travail sur soi, donc mon travail est comme une thérapie.

Il y a un thème qui te tient à cœur dans ton travail, c’est la grossesse. Veux-tu nous dire pourquoi ?

Comme je l’ai déjà dit, je suis maman depuis 1 an. Au cours de ma grossesse, j’ai vu mon corps beaucoup changer. Par rapport à beaucoup de femmes, je n’ai presque aucune trace. Cependant, je vois beaucoup de femmes cacher leurs cicatrices, les traces de la grossesse. C’est pourtant un moment absolument merveilleux. Durant 9 mois, on créé une vie, c’est un acte magique, certes pas toujours évident, mais que je trouve tellement beau ! Alors pourquoi ne pas l’assumer et lui redonner toute sa valeur ?

Quelle est la plus belle expérience que tu aies vécu dans ton métier ?

Chaque rencontre est unique et reste un moment merveilleux. Si j’aide les personnes à mieux se connaître, elles m’aident aussi à mieux me connaître.

Quel est le plus beau compliment que tu aies reçu et qui t’a le plus touché ?

C’était sur une séance que j’avais faite en collaboration avec une amie. Nous shootions de jeunes parents et leur bébé. On a eu un mail des plus merveilleux nous remerciant de notre travail et d’avoir su sublimer leur enfant. Cependant, chaque retour me touche beaucoup. Savoir que la personne est contente, que j’ai réussi mon pari et le sien, c’est une douche d’émotions pour moi.

Si on devait résumer en 3 mots ton moteur aujourd’hui ? Qu’est-ce qui te fais avancer ?

Passion, plaisir et envie.

Qu’est-ce qui te rend heureuse ?

Ma famille et la confiance des gens envers « Argyre photographe professionnelle ».

Quels conseils souhaiterais-tu donner aux femmes ?

N’ayez pas peur de vous aimer, ne vous fier pas à ce que disent les autres, mais seulement à ce que vous dit votre cœur. Apprenez à être égoïste tout en pensant aux autres. Et surtout, ne faites jamais quelque chose que vous ne voulez pas faire !

Merci Argyre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *