Crèmes solaires : misons sur le naturel ou le bio !

Bénéfiques pour notre peau, et même vivement recommandées lors des journées ensoleillées, les crèmes solaires se bousculent au portillon des rayons chaque été. Pourtant, ces protecteurs d’épiderme pour petits et grands ne seraient pas si bénéfiques, à commencer pour la planète. Miser sur des crèmes solaires plus naturelles, bio ou bien faites maison pour concilier protection de la peau et de l’environnement, cela vous tente ?

Le soleil est notre ami

Les crèmes solaires restent indispensables, quel que soit le temps que vous passez au soleil. Mais cette étoile du système solaire de plus de 1 million de km carré est précieuse, comme l’eau, et indispensable à toute forme de vie dont la nôtre. Et pour cause, grâce à ses rayons, notre organisme fabrique une vitamine essentielle, la vitamine D. Cette dernière a de multiples actions bénéfiques à notre corps, notamment en fixant le calcium et le phosphore. En plus de dynamiser notre système immunitaire, la vitamine D :

  • Réduit les risques de santé variés (infections, dépression, problèmes cardio-vasculaires, asthmes…).
  • Solidifie nos os.
  • Redonne une forme olympique à nos muscles.

On aurait donc tort de se priver de cette vitamine bienfaitrice dont l’absence se fait cruellement sentir dès que la saison hivernale pointe le bout de son nez froid. Bien sûr, vous pouvez adapter votre alimentation afin de vous procurer la vitamine D autrement mais elle se fixe beaucoup mieux grâce à l’action du roi Soleil. Poissons gras, jaunes d’œufs, certains végétaux ou encore produits laitiers en possèdent. Mais cela restera un complément et non un apport suffisant en vitamine D.

Enfin, le soleil, par sa chaleur et sa luminosité, ravive le moral et nous rend belles ! Encore un argument de poids pour des pauses farniente sous ses rayons… avec modération. Un bon bronzage n’est, rappelons-le, pas une exposition prolongée et excessive… 20 minutes peuvent suffire à des horaires où le soleil sera plus doux.

Les crèmes solaires « classiques » polluent

L’idée de ce paragraphe, et de cet article, n’est pas de diaboliser les crèmes solaires que bon nombre d’entre nous utilisons depuis des années. Mais plutôt d’informer sur les bénéfices à se tourner vers les crèmes solaires plus naturelles.

D’après les études, dires de spécialistes et de scientifiques, les crèmes solaires classiques vendues dans les rayons des petites et grandes surfaces, des parapharmacies et commerces des bords de plages sont quasiment toutes composées de moult agents d’origines chimiques très polluants ; beaucoup sont même issus de la pétrochimie.

Oxybenzone, octinoxate : deux mots qui rapporteraient un joli score au Scrabble mais deux composants des crèmes responsables de la disparition et du blanchiment du corail sous-marin par exemple. D’autres sont aussi montrés du doigt : parabènes, huiles, composants toxiques ou allergènes, nanoparticules, benzophénones, rétinyl palmitate… Une fois appliquées sur nos peaux, les crèmes solaires s’imprègnent mais quand nous allons nous baigner, des dépôts s’accumulent dans les mers et océans, mettant en péril les fonds marins…

Hawaï est engagé contre la vente de crèmes polluantes

Une première aux Etats-Unis : Hawaï a validé un projet de loi qui a pour but de proscrire la vente de crèmes solaires composées d’oxybenzone et d’octinoxate, ces fameuses substances chimiques néfastes pour les coraux. Une décision salutaire d’autant que la richesse des fonds marins hawaïens est exceptionnelle. Le projet de loi pourrait entrer en vigueur en 2021.

Des sites dédiés pour bien choisir

Si vous avez envie de changer vos habitudes et de tester de nouvelles protections solaires, vous pouvez vous aider de sites bien pratiques sur le Web.

L’une des références en la matière est le site de l’organisation scientifique américaine à but non lucratif, Haereticus Environnemental Lab. Elle dédie son travail à l’évolution des connaissances sociales, économiques et scientifiques en matière d’habitats naturels ; l’objectif est de restaurer ou de conserver ces habitats ainsi que les ressources menacées sur la planète. Chaque année, les membres de l’organisation publient une liste de crèmes solaires que nous pouvons utiliser sans causer de dommages à l’environnement. N’hésitez pas à cliquer dessus.

Autre source fiable, l’Environmental Working Group qui publie un guide dédié aux protections solaires bénéfiques pour la planète et la santé.

Pourquoi pas une crème solaire maison ?

Si comme moi, vous avez déjà voulu vous lancer dans la crème solaire maison, alors cette petite recette est pour vous ! Imaginez que vous préparez une onctueuse mousse au chocolat intense… pour votre peau. Comme toute recette, il y a des ingrédients. Vous avez de quoi noter ? Alors, pour 100 ml de crème solaire, voici la check-list :

  • 20 gouttes de conservateur Cosgard
  • 5 g de cire végétale
  • 25 ml d’huile de carotte
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande (pure)
  • 40 ml d’huile de coco
  • 10 gouttes de vitamine E
  • 10 ml de beurre de karité
  • 10 ml d’huile de jojoba
  • 5 cuillères à soupe d’oxyde de zinc

Vous pouvez donc lancer la préparation de votre potion magique. Commencez par mettre au bain-marie la cire végétale, le beurre de karité et l’huile de jojoba et de coco. Ensuite, ajoutez l’oxyde de zinc une fois votre casserole retirée du feu. Mélangez bien l’ensemble et finalisez votre préparation maison en ajoutant les 10 gouttes de vitamine E, les 3 gouttes d’huile de lavande et les 20 gouttes de Cosgard. Ce dernier est d’ailleurs autorisé par l’organisme de certification, Ecocert,

Et sinon, vous avez les crèmes BIO certifiées

Si la recette maison vous paraît trop compliquée ou peu motivante, vous pouvez toujours trouver un bon compromis avec les crèmes bio certifiées. Si certaines contiennent des nanoparticules, en quantité « normal », vous ne trouverez nul composant chimique. Toutes les crèmes solaires bio sont composées d’oxyde de zinc, de vitamine E, d’huiles végétales, de glycérine et d’huiles essentielles. Leur cycle de vie réduit leur impact sur l’environnement, depuis leur conception jusqu’à leur fin d’usage. Même les emballages sont, en général, recyclables, c’est dire !

Pour être sûre de choisir la bonne crème solaire bio, le mieux est de se fier aux protections ayant reçu l’aval d’Ecocert mais aussi d’opter pour des crèmes certifiées.

Voici quelques labels de confiance :

  • EcoCert Cosmétique biologique
  • Cosmébio
  • Eco-Cosmetics
  • UVBIO
  • Natrue
  • BDIH
  • Nature et Progrès

Et quelques marques de référence :

  • Sanoflore
  • Biosolis
  • Nuxe
  • Hélios Protection
  • Laboratoires de Biarritz
  • EQ
  • Bioregena
  • Avril

Les boutiques spécialisées et sites Internet ne manqueront pas pour trouver votre bonheur à crémer ! Reste plus qu’à choisir l’élue de votre peau selon ses actions, composants – différant d’une crème à l’autre malgré l’étiquette bio -, ses spécificités selon votre épiderme… Pour ma part, je me laisserai bien tenter par la gamme Sanoflore car elle est applicable pour les peaux des petits comme des grands, la gamme Biosolis sans oxyde de zinc et parfaite pour les peaux sèches (comme la mienne 😉), la gamme Bioregena qui propose des produits pour les bouts de chou à base d’huile de sésame et de bisabolol, un actif végétal, qui préviennent le vieillissement cutané ou encore celle de chez Nuxe qui n’en finit pas d’innover !

Ce petit éclairage sur le marché des crèmes solaires n’est que la pointe immergée du géant iceberg. D’autres articles sont nécessaires pour venir à bout du sujet des crèmes solaires. Beaucoup restent néfastes pour l’environnement et d’autres peuvent présenter des risques pour notre santé mais il faut éviter de paniquer et se fier aux études scientifiques fiables avant tout. Etant donné qu’on peut faire toujours mieux, c’est en tout cas mon adage quotidien, se tourner vers les crèmes solaires plus saines pour l’environnement et tout aussi vertueuses pour notre peau ne peut être que positif après tout !

Pour les chanceuses prochainement en vacances ou actuellement en vacances à l’heure où vous lisez mon article, je vous souhaite de jolis souvenirs à graver dans vos têtes, de vous reposer l’esprit et de faire bronzer votre corps sous le soleil exactement ! Et n’hésitez pas à m’envoyer une carte postale afin de me donner vos impressions sur votre préparation maison ou sur votre crème bio 😊.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *