Extrait de pépins de pamplemousse : votre allié santé

Vous recherchez un remède naturel contre à peu près tout ? Essayez l’extrait de pépin de pamplemousse. Maux d’hiver, gastro, acné, fatigue chronique, infections en tous genres… L’EPP est un anti-bactérien, anti-fongique et anti-viral puissant. Quels sont les bienfaits de l’huile de pamplemousse ? Comment l’utiliser ? Où l’acheter ? On répond à toutes vos questions.

L’extrait de pépin de pamplemousse : c’est quoi au juste ?

L’extrait de pépin de pamplemousse (EPP, huile de pamplemousse) n’est autre que le liquide obtenu après broyage des pépins d’une variété de pomelo : le Citrus Paradisi. Il est composé de :

  • acide citrique (propriétés antioxydantes)
  • vitamine C
  • acides aminés (jouent un rôle essentiel pour les cellules)
  • bioflavonoïdes (puissants antioxydants)
  • polypeptides, issus de l’accumulation d’acides aminés

Une vraie bombe anti-bactérienne, antivirale et anti-fongique à lui tout seul !

Propriétés de l’extrait de pépins de pamplemousse

Nettoyer, balayer, astiquer… L’extrait de pépin de pamplemousse peut être utilisé pour entretenir votre home sweet home du sol au plafond. Au jardin, il vous aidera à combattre les moisissures, les limaces et autres pucerons qui peuvent vous gâcher la vie.

Mais c’est surtout un véritable allié santé et beauté. En effet, ce liquide végétal vous aide à lutter contre :

  • les intoxications alimentaires, les parasites à l’origine d’un trouble digestif
  • les ulcères de l’estomac
  • les mycoses
  • les petits bobos de l’hiver comme le rhume, la grippe, la bronchite
  • les infections urinaires
  • la mauvaise haleine
  • la fatigue chronique
  • les allergies

Mais ce n’est pas tout ! L’extrait de pépin de pamplemousse guérit aussi les problèmes de peau (acné, verrues, dermatites…) et de cuir chevelu (pellicules, poux…). Il est utilisé pour soigner les infections buccales (comme les aphtes, l’herpès des lèvres, le muguet) ou encore les infections vaginales, les panaris, les verrues plantaires…

Bon à savoir : Vous avez prévu un voyage dans un pays où l’hygiène n’est pas toujours au rendez-vous ? Prenez 3 à 4 gouttes d’EPP diluées dans un verre d’eau chaque jour. Ce simple geste boostera votre système immunitaire et vous protégera contre les parasites à l’origine de la tourista !  

Comment utiliser l’extrait de pamplemousse ?

On retrouve l’EPP en gélules pour toutes celles qui ne supportent pas le goût, ou sous forme liquide. Là alors, vous en verserez quelques gouttes :

  • sous la langue
  • dans un verre d’eau
  • directement sur la peau quand vous voulez traiter un problème cutané
  • dans votre shampooing
  • sur votre brosse à dents avant le dentifrice

Autre idée originale : distillez quelques gouttes dans la vinaigrette de votre salade. Ça apportera une note acidulée au plat et toute la famille profitera des bienfaits de l’EPP.

Le saviez-vous ?

Dans les années 80, le Dr. Jacob Harich, jardinier à ses heures perdues, découvrit que les pépins de pamplemousse de son potager ne se décomposaient pas. Curieux, il les analyse et en conclut qu’ils contenaient des “antibiotiques naturels”. 

Posologie

Quelle dose d’EPP prendre ? Et bien, tout dépend de l’usage que vous en faites. Dans tous les cas, vous devez absolument suivre les consignes du fabricant.

En prévention, prenez entre 15 et 30 gouttes 1 fois/jour pendant maximum 3 semaines, à renouveler si besoin après une semaine de pause. En traitement, vous pourrez renouveler cette dose jusqu’à 3 fois/jour, jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

Voici quelques exemples de posologie de l’EPP :

  • bouton de fièvre : 6 gouttes mélangées à de l’huile végétale, à appliquer plusieurs fois par jour
  • intoxication alimentaire : 15 gouttes d’EPP dans un verre d’eau pendant 5 à 6 jours
  • cure “coup de fouet” : 1 goutte par jour pendant 21 jours, une fois par an
  • infections urinaires et cystites : 25 à 40 gouttes dans de l’eau à boire jusqu’à 3 fois par jour
  • pellicules : 5 à 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse à votre shampoing, 1 à 2 fois par semaine. Laissez agir 5 minutes
  • acné : extrait pur à appliquer 2 fois par jour avec un coton-tige ou une compresse stérile
  • rhume, grippe : 15 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau

Bonne nouvelle, l’EPP est aussi excellent pour les bébés et les enfants. Toutefois, les doses ne seront pas les mêmes. Les naturopathes recommandent 1 goutte par kilo, 3 fois par jour.

Où acheter de l’extrait de pépin de pamplemousse ?

L’extrait de pépins de pamplemousse est disponible en pharmacie et en parapharmacie. Vous pouvez aussi vous en procurer sur internet. Mais attention aux arnaques !

Choisissez toujours un produit bio issu d’une seule variété de pomelo : le Citrus Paradisi. Comme c’est le cas pour l’huile d’olive, faites aussi attention au mode d’extraction (toujours à froid !) afin de préserver toutes les propriétés des pépins.

Enfin, lisez bien les étiquettes. Si l’EPP contient des conservateurs de synthèses, comme le  paraben, le triclosan ou le chlorure de benzalkonium, passez votre chemin.

Y a-t-il des contre-indications ?

Même si l’extrait de pépins de pamplemousse est un produit sans risque, il peut ne pas convenir à certaines d’entre vous. C’est le cas par exemple si vous :

  • êtes enceinte ou allaitez (mieux vaut en parler à votre médecin avant d’utiliser l’EPP)
  • prenez des anti-dépresseurs, antiviraux, immunosuppresseurs, antihypertenseurs et antiarythmiques
  • souffrez de troubles gastriques

Si vous remarquez des effets secondaires après la prise d’EPP (migraines, maux de gorge, réaction allergique, nausées, etc.), cessez immédiatement votre cure. Consultez votre médecin traitant si les symptômes persistent.

Alors, convaincue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *