5 sages étapes pour passer aux cosmétiques naturels

« C’est décidé : je passe complètement aux cosmétiques naturels.  »

On s’est toutes dit ça au moins une fois ! Mais entre le piège des habitudes et l’efficacité plus ou moins convaincante de certaines solutions miracles, la réussite de notre opération « retour à la nature » n’est pas forcément à la hauteur de nos espérances initiales… Comment s’en vouloir ? Difficile de changer un mode de fonctionnement ancré en nous depuis la naissance. Dire bye-bye à la commodité des produits classiques pour la préparation organisée de cosmétiques naturels n’a rien d’évident.

Parce que la bonne volonté ne suffit pas toujours, on vous propose un petit guide en 5 étapes pleines de sagesse pour faciliter cette délicate transition. Rome ne s’est pas faite en un jour !

La liberté par le savoir : les cosmétiques classiques

Qui n’a jamais rêvé de se sentir aussi libre et frétillante que dans une pub pour shampoing ? Douche sous une cascade tropicale, bain de miel et de fleurs… Pendant des années, on s’est laissé bercer par le rêve de produits avec de vrais morceaux de nature dedans. Et l’industrie cosmétique en a profité pour nous refourguer plastique et paraben sous couvert de rêve exotique.

Si l’on sait cela aujourd’hui, c’est grâce à celles et ceux qui se sont posé les bonnes questions. La première étape pour un passage réussi aux cosmétiques naturels, c’est de s’inspirer des pionniers : s’interroger, se renseigner et se forger son propre avis.

  • C’est quoi ces trucs en « -eth », « -xane », et autres « PEG » dans la liste des ingrédients ? Voir l’appli QuelCosmetic pour vous aider 🙂
  • Est-ce que c’est VRAIMENT normal que mes cheveux regraissent le lendemain du lavage ?
  • Franchement, c’est quoi au juste les perturbateurs endocriniens ?
  • Est-ce que l’expérimentation animale est si répandue que ça dans l’industrie cosmétique ?
  • Pourquoi est-ce que j’achète ce produit, en fait ? Qu’est-ce que je m’imagine qu’il va me faire ?… Est-ce que c’est vraiment le cas, au final ?

La liste est non exhaustive. Croyez-moi, plus vous avancerez dans vos recherches, plus vous aurez envie d’en savoir plus. Pour être vraiment convaincue du bienfondé des cosmétiques naturels, il ne faut pas se contenter de suivre une tendance. Sinon, l’envie risque de vous passer aussi vite que votre phase émo-cheveux-bleus au lycée…

Cosmétiques naturels : la joie de la connaissance !

La règle 34 de l’internet veut que « Si ça existe, il y a du porno à ce sujet. » On va faire plus soft, et se répéter en cœur : « Si ce produit existe, il y a forcément une recette de grand-mère pour le remplacer. »

Du shampoing au fond de teint en passant par le dentifrice et la crème anti-cernes, vous trouverez toutes les recettes de cosmétiques naturels maison possibles et imaginables sur internet. C’est impressionnant de se dire que des gens ont vraiment planché dans leur cuisine pour mélanger tout ça… Alors prenez le temps de flâner et de vous étonner : c’est proprement incroyable tout ce qu’on peut faire avec du gel d’aloe vera. N’hésitez pas à faire une liste de ce qui vous inspire le plus ! Ça vous servira pour plus tard.

Et si jamais cela vous semble un peu trop impressionnant, les cosmétiques bio sont une excellente alternative pour passer au tout naturel dans la salle de bain.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid de produits naturels

Les bloggeuses beauté ne s’y trompent pas : elles parlent sans arrêt de « routine ». Or, une routine, ça ne vient pas du jour au lendemain. Si vous jetez subitement aux ordures l’intégralité de votre placard de salle de bain pour le remplir de poudres de plantes, vous allez droit dans le mur.

Les cosmétiques naturels, c’est un brin sauvage, donc ça s’apprivoise. Commencez par ce que vous voulez vraiment arrêter ou par la recette qui vous fait le plus envie. La motivation vient aussi du plaisir 🙂

Vous en avez marre de vous laver les cheveux au sulfate ? Essayez le rhassoul, les œufs ou la recette de votre copine Céline. Ras-le-bol des crèmes à 20 boules ? Testez l’aloe vera ou l’huile de coco. Rien ne presse… Remplacer un à un vos produits classiques est le plus sûr moyen de réussir un passage en douceur et durable vers les cosmétiques naturels.

Pour adopter les cosmétiques maison, la patience est une vertu

Au début, votre corps va surement se demander qu’est-ce que le fuck… Après des années de produits conventionnels, l’arrivée soudaine des cosmétiques naturels peut provoquer des réactions un peu chelou. Normal donc, au début, de sentir la peau qui tiraille un peu ou les cheveux rugueux sous les doigts. Il faut du temps pour que votre organisme s’adapte. Ne renoncez pas face à un premier essai peu concluant : il faut au moins un à deux mois pour débarrasser votre corps de ses mauvaises habitudes.

Si au bout de quelques essais la recette ne vous convainc toujours pas, alors abandonnez. On n’est pas venues ici pour souffrir, okay ? Grâce à vos recherches initiales, vous savez qu’il existe une infinité d’alternatives. Prenez le temps de trouver et d’adopter celle qui est faite pour vous, le passage à la salle de bain ne doit pas devenir une corvée.

Le zéro déchets comme triomphe inattendu

Ça, c’est l’aboutissement final. Le grand achievement. Il faut que le zéro déchets apparaisse comme une évidence dans votre salle de bain, pas qu’il soit le résultat d’un forcing de votre part, sinon vous avez toutes les chances de craquer. Une fois que :

  • Vous vous êtes débarrassées des produits superflus
  • Vous avez identifié vos cosmétiques naturels favoris
  • Vous avez pris l’habitude de les « cuisiner » une fois de temps en temps
  • Vous avez compris qu’acheter en gros était plus économique
  • Vous vous êtes progressivement munie de tout un tas de petits flacons en verre pour faire vos mélanges

Alors, vous aurez la joie de constater que vous ne jetez quasiment plus rien. Ne vous restera plus qu’à remplacer le coton par des carrés démaquillants et le mascara par de l’huile de ricin et un recourbe-cils. Le tour est joué : vous êtes une véritable mère nature !

Gardez toujours en tête que votre moment beauté doit rester un plaisir. Si vous vous culpabilisez de conserver encore votre vieille crème fétiche, lâchez du lest : vous avez déjà beaucoup donné. Passer aux cosmétiques naturels une bonne fois pour toutes demande du temps et de la rigueur. Si vous partez de zéro, comptez au moins un an pour réussir votre transition. Et dites-vous que tout vient à point… La violence n’est jamais la solution 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *