Réaliser son nettoyage de printemps avec la méthode KonMary

Vous n’êtes pas en joie à l’idée de faire votre ménage de printemps ? Pas de panique, on s’inspire de Mary Kondo, la papesse du rangement, et on en profite pour faire le vide dans notre maison et par la même occasion, dans notre tête.

Je range donc je suis

Mary Kondo est une organisatrice d’intérieur qui a mis au point une méthode de tri révolutionnaire. Son livre « La Magie du rangement » s’est vendu à plus de deux millions d’exemplaires.

Mais qu’est-ce qui nous attire tant chez Mary Kondo ?

J’avoue que je me suis posé la question, car très sincèrement, faire le ménage n’est pas le sujet le plus glamour qui soit. Après avoir lu le livre, j’ai dû me rendre à l’évidence… MK a tout compris. Un intérieur encombré pèse lourd sur notre esprit. En triant, on allège nos pensées, on se libère de notre passé et surtout on profite du présent.

L’approche de Mary Kondo est simple : se libérer de tout ce qui nous est inutile, de tout ce qui ne nous plaît plu pour finalement, s’entourer uniquement d’objets que l’on aime.

La méthode « Magie du rangement » de Mary Kondo en 5 étapes

On trie par catégorie

Si comme moi, vous aviez tendance à trier par pièce, sachez que jamais vous ne vous en sortirez. La règle numéro 1 pour un tri efficace c’est de procéder par catégorie d’objets. On commence par les vêtements, que l’on rassemble au centre d’une pièce. Faites le tour de toute votre maison : dressing, portemanteaux, salle de bains, commodes, meubles à chaussures… oui sous le lit aussi !

Attention, âmes sensibles s’abstenir… ne gardez que les pièces qui vous plaisent vraiment et jetez les vêtements :

  • Trop petits
  • Abimés
  • Démodés
  • Que vous n’avez plus mis depuis 1 an
  • Que vous enfilez avant de retirer aussitôt
  • Qui ne reflètent pas votre personnalité
  • ….

On ne garde que les tenues dans lesquelles on se sent bien. Soyons réalistes les filles : NON, nous n’avons pas besoin de 3 tenues « en cas de travaux », NON, nous ne retrouverons probablement pas la taille de nos 20 ans et NON, nos enfants ne rentreront plus dans leurs pyjamas taille 3 mois.

On continue le tri en passant par les objets de déco, la vaisselle, les outils, les livres… et on termine par les photos et objets sentimentaux, car oui, Mary Kondo vous conjure de vous défaire de tout ce qui fait partie du passé. Heureusement, on peut scanner les photos !

On parle à nos objets (si si)

Selon la culture nippone, les objets ont une âme, donc, pour notre passionaria du rangement, il est tout naturel de leur parler. J’avoue que j’ai un peu zappé cette étape qui pourtant n’est pas dénuée de bon sens. Un objet peut représenter un moment de notre vie particulièrement heureux. Mais concrètement, avons-nous besoin de cet objet pour nous souvenir de cet instant ? La réponse est non ? Poubelle.

On jette

Ah j’en vois certaines d’entre-vous qui vont crier au gaspillage, mais oui Mary Kondo nous encourage à jeter plutôt qu’à stocker en attendant que ça serve à quelqu’un. Si l’envie d’encombrer une autre maison que la vôtre vous démange, donnez immédiatement à des associations. Vous pouvez bien évidemment tenter de vendre vos objets, mais tant qu’ils seront chez vous, vous ne serez pas pleinement satisfaite de votre intérieur.

On plie

La méthode de pliage vertical prônée par Mary Kondo fait fureur et fait le bonheur d’IKEA depuis que ses commodes à tiroirs sont recommandées par toutes les adeptes, confirmées ou apprenties, de la méthode. Le concept est simple (ou peut-être pas tant que ça) : on plie en utilisant une technique précise et on range le tout dans des boîtes à chaussures que l’on place dans des tiroirs. Surtout, on n’achète pas de jolies boîtes, ça irait à l’encontre des préceptes la méthode… (par contre, il va nous falloir des commodes 😉 ).

On revit

Une fois notre tri terminé, notre maison ne devrait contenir que des objets utiles et qui nous mettent en joie. On se retrouve avec une déco plus épurée, on circule mieux et l’entretien de notre intérieur nous prend moins de temps. On a enfin du temps pour nous.

Il ne nous reste plus qu’à réaliser notre nettoyage de printemps. Là, nous avons carte blanche et j’avoue que déléguer cette partie me tente beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *