3 méthodes douces pour aborder cette rentrée

Au cours de chaque année, il y a deux moments charnières. Deux moments où l’on ressent l’envie d’un changement, d’un renouveau : en janvier et en septembre. Nous voilà arrivés dans l’un de ces moments. On revient d’une période de relâche, de repos. On redoute le moment du métro-boulot-dodo. On voudrait tant que ce temps-là perdure, profiter encore d’un temps de flow, d’un temps de slow, mais l’on sait bien que cela n’est pas toujours possible.

Et si je vous indiquais, que malgré tout, il est possible de profiter d’un temps de relâchement, flow and slow ? C’est ce que je vais vous expliquer dans cet article, en vous décrivant trois pratiques. Elles seront faciles à mettre en place, puisque vous n’aurez besoin que de peu de matériel. Cela ne pèsera pas non plus sur votre portefeuille.

Aller, c’est parti !

Méthode #1 : la méditation

La première que je veux évoquer, c’est la méditation.

Mais, c’est quoi au juste ? Voilà une définition qui, je trouve, est bien explicative :

« La méditation est une pratique qui consiste à entraîner l’esprit afin qu’il se libère des pensées négatives et néfastes. Évidemment, bien des pensées sont utiles pour gérer sa vie ou résoudre les problèmes pratiques. Mais, les mécanismes mentaux sont tels qu’ils produisent sans cesse des pensées souvent délétères. L’objectif de la méditation est donc de faire en sorte que ces pensées n’aient plus le contrôle sur nous, et de nous libérer de nos ruminations négatives qui nous empêchent d’avancer dans notre vie. »

Source : PasseportSanté

Il faut avouer que c’est une pratique particulière. Tout le monde ne peut pas être réceptif et ce n’est pas grave. Mais cela reste une alternative si, comme il est dit dans cette définition, vous avez souvent un flot de pensées. Cette méthode vous permettra de vous poser, de vous ancrer, de rester attentif un moment et donc de reposer votre esprit.

Je ne peux pas vous recommander une pratique, déjà car il en existe plusieurs et que cela va dépendre de vos ressentis, du feeling avec l’une ou pas. En tout cas, sachez qu’il existe plusieurs types de méditation : vipassana, pleine conscience, transcendantale, etc. À vous de trouver celle qui vous convient. Et quand on débute, et cela peut être un choix de pratique, il est bon de faire des méditations guidées. Pourquoi ? Pour mieux apprendre à se focaliser sur soi et ses sensations. Vous en trouverez sur des applications mobiles et des vidéos YouTube. Ce que cette technique va vous apporter c’est :

  • l’augmentation des émotions positives ;
  • la réduction des douleurs chroniques ;
  • l’amélioration des capacités de mémorisation et de concentration ;
  • la réduction du stress et de l’anxiété ;
  • la prévention des troubles cardiaques ;
  • la réduction de la sévérité des symptômes des TOC ;
  • l’amélioration du système immunitaire.

Pour aller plus loin : Bien méditer avec seulement 10 minutes devant vous et Comment se mettre à la méditation de pleine conscience ?

Méthode #2 : le Pilates

La deuxième que je vous propose, c’est le Pilates. Il s’agit d’une méthode inventée par Joseph Pilates, destinée à entretenir, rééduquer et développer le corps. Vous prenez conscience de votre corps et de votre colonne vertébrale.

Avec cette technique, vous pouvez :

  • rectifier les mauvaises postures ;
  • améliorer la conscience du corps ;
  • vous assouplir ;
  • vous affiner ;
  • vous tonifier ;
  • améliorer votre souffle ;
  • diminuer vos douleurs ;
  • améliorer le transit.

On détend et lutte contre le stress physique et mental. Pas mal, non ?

Cette méthode comporte plus de 500 exercices, dont plus de 50 fondés sur la respiration.

Comme précédemment vous trouverez des vidéos, des livres pour vous aider à commencer et ancrer cette technique dans vos habitudes.

Pour aller plus loin : Zoom sur 3 bienfaits du Pilates

Méthode #3 : la cohérence cardiaque

La troisième et dernière, dont je suis sûre vous avez déjà entendu parler, c’est la cohérence cardiaque. Cette technique de respiration peut accompagner la gestion du stress et des émotions. Dans cette technique, on parle de la règle 3, 6, 5 soit : 3 fois par jour, 6 respirations par minute et pendant 5 minutes. Ci-dessous, la méthode à utiliser pour obtenir tous les bienfaits de cette technique :

  • 3 fois par jour, car les effets bénéfiques ne persistent que quelques heures. Il est donc recommandé de laisser une durée de 4 heures entre chaque pratique.
  • 6 respirations par minute, car c’est la respiration à la fréquence de résonance des systèmes cœur/poumon.
  • 5 secondes à l’inspiration par le nez et 5 secondes à l’expiration par la bouche.

Pour pratiquer la cohérence cardiaque, privilégiez la position assise et le dos droit pour des raisons anatomiques et physiologiques.

Les bienfaits de cette technique se voient immédiatement, à moyen terme et à long terme :

  • Effets immédiats : l’apaisement.
  • Effets au bout de 4 heures : baisse du cortisol (hormone du stress), de bons effets sur de nombreux neurotransmetteurs dont la dopamine (plaisir) et la sérotonine (prévention de la dépression et des angoisses).
  • Quelques effets à long terme (au bout de 10 jours) : diminution de l’hypertension artérielle, régulation du taux de sucre, meilleure récupération, amélioration des maladies inflammatoires.

Pour vous aider à commencer et à ancrer cette pratique dans vos habitudes, il existe aussi pas mal d’applications sur mobile et même des logiciels.

Pour aller plus loin : 11 méthodes de relaxation sans faille

***

Il n’est jamais facile de ne pas se laisser absorber par notre vie active, ou plutôt nous faire happer par elle, avoir « la tête dans le guidon », et ne pas réussir à penser à soi. Sachez que cette liste n’est pas exhaustive. Il existe plusieurs méthodes douces et naturelles pour vous « retrouver », vous accompagner pour continuer à profiter du calme de votre esprit, comme pendant les vacances. Et comme toute méthode, il faut que cela vous convienne. C’est cela qui doit vous motiver pour tendre vers le mieux-être, votre mieux-être.

Dans tous les cas, essayez-les et appropriez-vous l’une ou l’autre de ces méthodes. Par la suite, voyez celle qui vous convient le mieux. Le but n’est pas de faire quelque chose « à la mode », mais de vous réapproprier votre temps, vous réapproprier votre unicité et vous accompagner au quotidien. Accompagner le calme dans votre corps et dans votre esprit. De faire de chacune de vos journées, non pas une « corvée » en attendant les prochains congés, mais de traverser ce temps d’activité le plus sereinement possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *