Interview Gaëtane, coach intuitive à Nantes

Bonjour les nanas. Merci d’être revenues sur le blog, merci pour votre fidélité.

Lors du salon Zen et Bio à Nantes l’année dernière, je suis tombée sur une carte de visite qui a attiré ma curiosité. La carte de visite d’une jeune femme, coach intuitive, Gaëtane. J’ai pris le courage à deux mains et je l’ai contactée pour une interview. Je voulais en savoir plus sur qui elle est, son parcours, et surtout son métier, encore méconnu à mes yeux. Je vous présente aujourd’hui, Gaëtane, coach intuitif à Nantes, une femme remplie de sagesse et de joie de vivre malgré un destin peu bienveillant.

Je vous laisse découvrir sans plus tarder son excellente interview. Belle lecture !

Gaëtane, La Femme

Qui es-tu ?

Je dirais que :

Je suis plutôt une personne dynamique, curieuse, enthousiaste, authentique et naturelle.

J’aime la vie, les gens, partager des moments en amoureux et avec les amis.

J’aime marcher dans la nature en pleine conscience.

J’adore danser, surtout sur des airs latino (salsa, batchata…)

J’ai gardé mes yeux d’enfants, je suis souvent émerveillée par de petites choses de la vie.

Que fais-tu dans la vie ?

Je développe depuis une année mon activité d’auto entrepreneure : “Danzâme”: c’est se mettre en mouvement pour donner du sens à sa vie.

Je m’occupe de mes 2 garçons, fait du sport presque tous les jours, ça fait du bien pour ma tête et mon corps

A quoi ressemble l’une de tes journées ?

Je me réveille vers 7h45, je déjeune avec mes enfants, ensuite chacun va se préparer pour le départ à l’école.

Je fais régulièrement du sport, soit une marche en pleine air soit participe à un cours dans une association sportive.

Je rentre ensuite chez moi pour préparer mes ateliers, faire la publicité sur le net, faire de la prospection, prendre rendez vous avec certaines structures.

Je fais beaucoup de recherche sur le net pour trouver des musiques que j’utilise dans mes cours/ateliers.

Je déjeune, m’occupe un peu de l’intérieur de la maison (linge, vaisselle…) puis je m’occupe de moi en faisant un ancrage, une méditation ou un tirage de carte pour m’inspirer.

L’après midi c’est aussi le moment ou je travaille avec d’autres thérapeutes pour définir des actions/rdv que nous proposons en commun.

Mes enfants arrivent vers 17h30 et c’est un moment de partage, d’aide aux devoirs, puis préparation du repas.

Selon la soirée, c’est variable, soit je participe à un cours de fitness ou j’anime un cours de danse livre, d’initiation salsa, et bien sur un repas partagé en famille.

Raconte-nous brièvement ton parcours.


Côté professionnel, j’ai travaillé 15 ans dans une société informatique où j’ai occupé diverses fonctions administratives. Je ne trouvais plus ma place dans cette fonction depuis un long moment. Il était difficile pour moi de savoir dans quel domaine je pouvais me réorienter. C’est mon parcours personnel qui m’a permis de comprendre ma mission et d’écouter mon cœur, ce qui me faisait vibrer.

Côté personnel, je venais de me marier et apprenions en même temps que j’étais enceinte de notre 2ème enfant et que mon mari était atteint d’un cancer de l’estomac.

3 mois après la naissance de notre 2ème fils, mon mari décède.

Nous avions entamé un agrandissement de la maison, j’ai donc dû tout gérer les travaux, l’allaitement, le deuil et nos 2 enfants de 2 ans et demi et 3 mois.

Grâce à l’aide de mon entourage, famille et amis j’ai pu continuer à avancer.

Hors quelques mois après, autre choc extrêmement terrible vient me frapper, ma mère a mis fin à ses jours. Il n’y avait jamais eu de signaux auparavant, où alors ils étaient bien cachés.

5 mois plus tard, mon père ne supportant pas le décès de sa femme, fait le même geste.

Me voici en l’espace de 2 ans veuve et orpheline.

Je passe les détails sur les émotions, l’injustice ressenti, la peur de ce qui peut m’arriver encore, la gestion de la succession, la maison des parents à vider, à vendre…

J’ai essayé de vivre, j’ai fuit aussi pour oublier mais mon corps m’a rappelé à l’ordre. Je ne pouvais aller plus loin. Je me suis donc reposée, fait aider par différentes thérapies et j’ai commencé à apprendre à m’écouter, comprendre mes émotions…à faire beaucoup de développement personnel.

J’avais repris le travail entre temps. Et une question lancinante revenait régulièrement : “je ne pouvais avoir vécu ça pour ne rien en faire !” Qu’ai-je appris ? Que dois-je en faire ?

Je me suis aperçue que j’avais tirée une force de ce passage de vie et qu’en en parlant autour de moi, la mort était un sujet tabou, que les personnes ne savait pas gérer leurs émotions, ne prenaient pas le temps de s’écouter, de s’aimer.

De profiter de la vie, de l’importance de la valeur de la vie et comment bien vivre le temps que nous avons ici !

Alors je me suis formée au coaching. J’ai suivi une formation via le DIF lorsque j’étais assistante de direction et j’ai passé une certification reconnue par l’état (RNCP) en tant que coach professionnel et personnel.

Puis j’ai passé une seconde certification comme coach intuitif pour permettre de développer mon côté intuitif et découvrir d’autres outils pour apprendre à mieux accompagner mes clients.

Énumère-nous trois choses dont tu es particulièrement fière.

  • Le fait de voir le sourire sur le visage de mes enfants et de réussir à les voir grandir sereinement malgré ce qui c’est passé.
  • Le fait d’avoir transformé cette tranche de vie en positif et d’en sortir grandi.
  • De mettre lancé à mon compte malgré ma situation et d’être convaincue que chacun à sa place et peu briller

T’estimes-tu heureuse aujourd’hui? As-tu un secret à partager avec nous pour atteindre le bonheur?

Je suis heureuse aujourd’hui oui. Ça se cultive. Il y a des hauts et des bas.

Un secret ? Accepter qu’il puisse y avoir des bas, ne pas culpabiliser. Et s’accorder chaque jour un moment pour soi, pour se reconnecter à soi, à son plaisir. Une pause dans le silence, un bain, un bon bouquin, une marche dans la nature…peu importe, définir un kiff par jour et le prendre !!!!!!

6 questions rapides : 1,2, 3.. Partez !

Ta méthode de relaxation sans faille ?

M’ancrer ! M’imaginer que des racines poussent sous mes pieds et que l’énergie de la terre remonte le long de ces racines et rentre en moi, remonte jusqu’au sommet de ma tête. Ensuite un rayon du soleil descend en moi et les 2 énergies du ciel et de la terre se réunissent au niveau de mon cœur et forme une bulle de protection, de douceur, de confiance. Et la bulle grandi et m’enveloppe.

Tout ça accompagné par la conscience de la respiration.

Ton activité / sport préféré ?

Danser la salsa, marcher dans la nature.

Ta meilleure lecture ?

La « Prophétie des Andes » c’est un roman de James Redfield.

Ta chanson préférée ?

Marc Anthony – Flor Pálida

Ton geste écolo du quotidien ?

Baisser le chauffage en journée et ne pas dépasser 19 degrés au maximum dans la maison.

Un petit plaisir honteux à nous avouer ?

Vouloir manger un seul morceau de chocolat et finir la tablette !!!!!

Gaëtane, La Coach

Qu’est-ce que le coaching intuitif?

C’est l’utilisation de mon intuition, de mes ressentis, mes perceptions pour aider à clarifier les objectifs, pour ne pas rester que dans le mental.

Accompagner le client à aller chercher, comprendre ses ressentis. Se connecter à son cœur, à son corps. Se déconnecter de ses pensées.

L’intuition me permet aussi de choisir les outils, exercices adaptés à chaque personne pour se mettre en mouvement et prendre conscience de ses blocages, ses limites mentales.

Qui peut faire appel à un coach intuitif et pourquoi consulter ?

Toutes personnes peut faire appel à un coach intuitif.

Pour redonner du sens à sa vie. Pour stopper le tourbillon dans lequel il est possible de se trouver (manque de temps, stress, peur, problème relationnel, la tête qui explose par trop de choses à penser…)

Pour libérer la parole, lors de passage difficile (deuil, séparation, abus physique) et retrouver du plaisir, de l’énergie, ce qui est important pour soi.

Pour pouvoir prendre sa vie en main et oser être pleinement soi-même.

Quels outils utilises tu en tant que Coach Intuitive et pour quels problématiques/besoins ?

J’utilise de la PNL, de la visualisation, de la relaxation guidée par ma voix, différents exercices pour prendre de la hauteur sur soi, sa vie et ainsi prendre conscience de ses valeurs, retrouver confiance.

Pour se mettre en action, définir et atteindre ses propres objectifs.

Pour prendre conscience de ses ressources et dépasser ses peurs.

Ne pas reproduire les mêmes schémas (comme le fait d’avoir peur de parler en public, de ne pas avoir confiance, peur de dire ce qu’on pense….)

Il y a aussi beaucoup d’échanges, de partage. Je fais travailler les ressentis en écoutant aussi bien sa tête, son cœur et son corps.

Je travaille sur la connexion avec l’enfant intérieur pour se connecter à son besoin, ses valeurs, de se retrouver et accepter ses sous-personnalités qui restent dans l’ombre.

Cet enfant bien souvent abandonné lors du passage à l’âge adulte. En se déconnectant de lui nous perdons de la magie et du mystère de la vie, du plaisir et de l’intimité des relations.

Je propose également une approche corporelle. Appelée également thérapie psycho-corporelle, qui permet de voir le langage du corps comme un langage à part entière et donc comme un moyen de renouer avec le bien-être psychologique.

En proposant des cours hebdomadaires (qui peuvent être suivi à la carte) je propose des temps de détente corporel guidée par ma voix, d’ancrage, de danse libre et de chorégraphies suggérées. Ce qui permet de lâcher prise, se détendre, se reconnecter à son corps, à sa joie, gagner en confiance.

Tu proposes plusieurs types d’ateliers et soins : parle nous de leurs genèses et leur bienfaits.

Après le temps d’accueil, de présentation de l’atelier, du cadre donné et qui je suis. C’est un temps d’échange, de présentation de chacun de manière ludique.

C’est ensuite un moment musical pour s’ancrer, lâcher prise, pour se détendre physiquement et psychologiquement pour ensuite être pleinement dans l’atelier.

Des exercices sont proposés pour tester personnellement et ressentir selon son propre corps, expérience.

Il est possible d’échanger sur ce qui vient de se passer en soi et permettre d’oser s’exprimer ou de garder pour soi son expérience. Tout est bienvenu, les émotions, le silence, le partage.

Les bienfaits sont corporels, il peut y avoir des déblocages, des compréhensions, des confirmations.

Comment accroître la confiance en soi et lâcher prise pour enfin OSER ?

Tout d’abord, ne pas se focaliser sur ce qui ne fonctionne pas.

Aller chercher les ressources positives. Par exemple, se remémorer une situation vécue (perso ou pro, peu importe) où la confiance a été ressentie.

Revoir le lieu, les gens qui étaient présents.

La revivre intérieurement pour se connecter à ses sensations.

“Qu’est ce que j’ai ressenti à ce moment là ? Comment était mon visage, souriant, détendu ? Avais-je chaud, froid ? Comment est ce que je me tenais ? droit, assis, debout ? Quels émotions étaient présentes ?

De ce fait, le corps à l’instant présent, ressent de nouveau les mêmes émotions/ressentis et la confiance revient.

Définir une image qui va permettre de se reconnecter à cette sensation dès que le besoin se fera ressentir..

C’est un exercice parmi tant d’autres.

C’est aussi apprendre à se détendre physiquement en bougeant, par le biais de la marche en pleine conscience, de la danse, faire du sport

Et également des moments de pause où le corps n’est pas sollicité, en mettant son esprit en repos par de la méditation (guidée ou non).

Ce qui permet de stopper les ruminations mentales, donc permet de lâcher prise.

Plus nous sommes connectés à soi, à l’écoute de son corps, à la connaissance de soi-même, plus nous avons du recul lors de situations difficiles à gérer et réagissons sereinement et de manière plus juste pour nous même et notre entourage.

Plus nous nous connaissons, plus nous nous respectons et voulons être respectés.

Nos décisions nous correspondent et osons plus facilement nous mettre en avant.

Se reconnecter à l’essentiel c’est primordial. Mais pourquoi exactement et comment faire dans un monde qui vit à 100 à l’heure ?

C’est primordial car nous sommes tellement sollicité à faire des choses par obligation, nécessité et beaucoup moins par envie.

De ce fait il y a moins de plaisir, moins de fun, moins de gaieté. Moins d’envie ou de temps pour faire plaisir ou se faire plaisir.

La vie sur terre ne dure pas éternellement, si on se retourne sur ce que nous avons vécu, qu’en avons nous tiré comme expérience ? Reproduisons nous les mêmes schémas? Est ce que nous aimons notre vie ? Nous sommes sur terre pour vivre des expériences, ressentir des émotions autant être la personne qui décidons de ce qui est bon pour nous plutôt que de subir constamment. Reprenons les rênes de notre vie.

Pour reprendre les rênes, c’est commencer par s’accorder des temps de pause. Ça peut-être chaque matin de définir, dans la journée, un moment ou on va se faire plaisir ! Un moment pour lire, un moment pour prendre un bain, pour marcher dans un cadre que nous aimons, respirer consciemment, prendre un verre de vin ou un café…bref se définir un moment rien qu’à soi pour être dans sa bulle.

Ce moment peut être également juste avant de se lever. Prendre le temps de se dire bonjour, de se souhaiter de passer une belle journée, en pleine conscience. D’attirer à soi la confiance, le positif…

Le soir, se remémorer la journée, voir si nous avons pu prendre ce moment et ce que cela nous a apporté.

C’est se définir un petit rituel journalier qui peut être intégré comme le fait de se laver les dents ou prendre sa douche pour penser à soi.

Quels conseils donnerais tu aux femmes en quête de bonheur et épanouissement personnel ?

De se concentrer sur soi-même. De développer la connaissance de soi.

D’oser exprimer ses ressentis. Libérer sa parole.

Prendre un temps, chaque jour, pour soi

Se connecter, intégrer son enfant intérieur.

Définir une activité manuelle/sportive/ludique…qui fait vibrer et le faire régulièrement.

Et pour finir… La vie n’est pas facile, comment se relever, trouver les forces, retrouver la confiance en soi et en la vie ?


Pour tout ça il faut apprendre à se connaître, faire le point sur ses valeurs, réaliser que nous ne sommes pas nos parents, que nous avons le libre arbitre.

Nous sommes un être à part entière, c’est notre enfance qui a construit l’adulte à devenir, ou que nous sommes devenu.

Prendre conscience que si les bases d’amour, d’écoute, de bienveillance, de confiance, de cadre n’ont pas été donné durant l’enfance, c’est l’adulte aujourd’hui qui est bancale.

Hors c’est maintenant, à nous, en tant qu’adulte, de prendre notre responsabilité de nous donner à nous même ces bases mal acquisent.

Il n’est pas trop tard. Il n’est jamais trop tard pour nous apporter de l’amour à nous même.

De nous regarder dans le miroir et de nous dire “je t’aime”.

De savoir se pardonner de nos réactions et de grandir de nos expériences.

Comprendre que si le même schéma se répète c’est qu’il faut prendre une nouvelle direction.

Ce qui est répété plusieurs fois reproduit le même résultat.

Essayons encore et toujours, l’expérience apporte la confiance en soi.

La vie nous amène à prendre des décisions difficiles ou à vivre des évènements que nous ne souhaitions pas. C’est un fait.

Toutefois nous sommes responsable de notre façon d’agir, de penser.

En s’exerçant au quotidien il devient de plus en plus aisé de comprendre pourquoi nous avons traversé tel évènement et comment en tirer du positif, et grandir sur la compréhension de nous même.

C’est aussi s’entourer de personnes qui nous font du bien. Avec qui il est possible d’être soi-même, de pouvoir parler en toute sécurité et bienveillance.

C’est croire en soi et aux autres.

C’est prendre la vie comme un jeu, car il y a un début et une fin et définir ce qu’on veut vivre dans ce jeu. Ce que l’on veut transmettre, partager, aimer.

Prendre soin de son corps, son âme, son enfant intérieur.

Se connecter au maximum à sa joie, sa sérénité car lorsque les moments difficiles arrivent nous sommes remplis de force.

La vie vaut la peine d’être vécue selon sa propre histoire. Il n’y en a pas de meilleure ou de pire que les autres.C’est la notre. Autant la vivre à fond.

***

Pour rentrer en contact avec Gaëtane : Site du Réseau Coach Intuitif, Youtube, Facebook, Linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *