La cérémonie du thé : son art, ses bienfaits et sa philosophie zen

Qu’est-ce que la cérémonie du thé ? À quoi sert-elle ? Adepte de la théine, vous n’allez pas être déçu de découvrir (ou redécouvrir) une réunion autour du thé japonais. On la pratique dans le pays du soleil levant. Cette cérémonie est tout un art et l’on ne procède pas n’importe comment.

Des gestes exécutés à la perfection, une ambiance zen, un silence parfaitement adapté à la méditation, du thé matcha spécialement choisi pour la célébration japonaise… Tout y est réuni pour vivre un moment unique au cœur de la cérémonie du thé. Partons ensemble à la découverte de cet art traditionnel et de tous ses bienfaits.

L’histoire de la cérémonie du thé japonaise

La cérémonie du thé « chanoyu » ne vient pas, à l’origine, du Japon. En effet, elle aurait vu le jour en Chine durant la dynastie des Song. Là-bas, la préparation de cet art chinois se nomme « Gong Fu Cha » signifiant « le temps du thé ».

Ce serait grâce au moine bouddhiste Saichô, venu de Chine, que les feuilles d’un théier seraient arrivées sur la terre des Sakuras (fleurs de cerisier). D’abord utilisé pendant les prières bouddhistes, puis en médecine douce, le thé devient très vite populaire dans tout le pays.

Sen no Rikyu est un moine zen qui devient célèbre en tant que grand maître du thé japonais. Il la perfectionne en la rendant plus humble, plus en accord avec la nature en définissant des principes que l’on compte au nombre de quatre. C’est ainsi que la codification de la cérémonie change telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Les codes, respectés à la lettre par des experts, laissent place à la méditation et au bien-être. Une belle philosophie du zen et une pratique spirituelle qui demande une grande préparation et un long apprentissage.

Chanoyu : un rituel de traditions

Encore très présent dans la culture japonaise, le chanoyu est connu partout dans le monde. D’ailleurs, il est plus facile aujourd’hui d’intégrer une « réunion du thé » grâce à l’accessibilité mondiale.

Toujours prise avec sérieux, la cérémonie du thé se compose d’une préparation (avec un équipement unique) et d’un service de thé matcha accompagné de quelques collations.

Cet art traditionnel se déroule en plusieurs étapes, et invite quiconque veut s’ouvrir à la spiritualité, à l’humilité et à la tranquillité d’esprit. Cependant, il est essentiel de respecter comme il se doit les lieux, le maître de cérémonie, les personnes présentes ainsi que le rituel du chanoyu.

Préparation pour la cérémonie du thé

Bien plus qu’un simple préparatif, la « réunion du thé » élabore un rituel précis, respectueux et harmonieux dans les gestes employés. Voici le matériel nécessaire avant de débuter :

  • Cuillère (aide au dosage de la poudre de thé)
  • Boite à thé (contient le thé choisi pour la cérémonie)
  • Fouet (pour préparer le matcha)
  • Pot (en fer pour chauffer l’eau du thé)
  • Carré de soie (utilisé pour le nettoyage rituel ou pour tenir les récipients chauds)
  • Bol (là où le thé est servi)

Pendant la cérémonie du thé, une salle de préparation lui est dédiée. On nomme cette dernière : le pavillon de thé.

Durée d’une « réunion du thé »

Lorsque l’on décide de participer à une cérémonie du thé traditionnelle, il faut savoir que la réunion se déroule en plusieurs étapes. C’est la raison pour laquelle, le rituel peut durer entre 1 et 4 heures.
Chaque geste compte un temps précis. Même si cela peut sembler bien long pour certains, la préparation du chanoyu s’applique pour se vivre dans le calme et la sérénité.

De nombreuses variantes existent aujourd’hui de la cérémonie du thé, en voici deux :

  • Séance courte (accueil, préparation, thé et pâtisserie)
  • Séance longue (pareil à la version courte, mais avec un repas léger en plus et des pauses supplémentaires entre chaque dégustation)

Déroulement du chanoyu

Accueillis avec soin par l’hôte portant un kimono, les invités sont conduits dans le pavillon de thé. Le maître de cérémonie débute alors la première étape : la purification. Ainsi donc, il installe chaque ustensile à leur place, avec précision et concentration.

Une fois les équipements organisés, l’hôte prépare subtilement le thé matcha. Dans un premier temps, un thé de texture épaisse et de couleur émeraude est servi aux convives. Puis, des petits desserts sont donnés pendant la « petite pause » pour préparer le palais au deuxième breuvage. Ensuite, le second thé arrive. Il est plus clair, plus léger. Viens après les remerciements et les salutations de départ.

Lors du déroulement de la cérémonie du thé, une harmonie règne dans le lieu. Cela apaise et laisse place à la conscience de méditer, d’observer, de communier avec ce qui nous entoure.

Les 4 principes fondamentaux du chanoyu

Comme parlé précédemment, Sen no Rikyu est connu pour avoir développé la cérémonie du thé. Ainsi, le cérémonial se concentre sur les principes fondamentaux suivants :

  1. L’harmonie « Wa »
  2. Le respect « Kei »
  3. La pureté « Sei »
  4. La sérénité « Jaku »

Célébrer le thé ne signifie pas seulement le boire. Au contraire, on le déguste à sa juste valeur en appréciant l’art de sa préparation, de la pureté du lieu de la célébration, de la décoration de la pièce (sobre, mais artistiquement sereine), du respect de la tradition et de l’harmonie qui y règne du début à la fin.

La cérémonie du thé et ses bienfaits

Sans renommer les 4 principes du chanoyu, on remarque les vertus du cérémonial sur le bien-être. Effectivement, l’endroit de la cérémonie se prête à une atmosphère spirituelle qui communique sur l’instant présent en savourant de savoureux breuvages. Un apaisement sur le corps et l’esprit qui fait un bien fou pour sortir de ses petits problèmes du quotidien.

Alors, à tester et à consommer sans modération que vous soyez adepte ou non du thé. Laissez la zénitude et l’art du chanoyu appeler la sérénité qui se cache en vous. Vivez le moment présent !

Si cela vous intéresse, je vous conseille ce roman « Cérémonie du thé ou comment j’ai appris à vivre le moment présent » de Noriko Morishita. Magnifique histoire adaptée en film « dans un jardin qu’on dirait éternel » (à voir absolument). Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *