Le foie, organe roi

La fin de l’année est souvent riche en festivités et en excès alimentaires, et c’est notre foie qui trinque, il ne sait plus où donner de la tête et on lui demande de travailler énormément pour éliminer les toxines présentes dans notre système digestif ! Cet organe essentiel assure des fonctions vitales et multiples qui sont parfois méconnues du grand public. On vous fait découvrir le foie, notre organe roi !

Carte d’identité du foie

  • Taille : 16 cm de haut, 28 cm de large, 8 cm d’épaisseur
  • Poids : entre 1,4 kg et 1,6 kg
  • Adresse : sous le diaphragme, à droite de l’estomac

Le foie est l’organe le plus volumineux de notre organisme, cette glande présente un aspect rouge qui tire sur le brun. Chaque minute, 1,5 litre de sang traverse cet organe, ce qui explique sa couleur foncée. Le foie est un organe complexe de forme triangulaire, il est constitué de deux lobes : le lobe droit est volumineux tandis que le lobe gauche est plus petit. Cet organe est le seul à recevoir le sang de deux sources différentes, il est alimenté à la fois par une artère, l’artère hépatique, et par une veine, la veine porte.

Les rôles du foie

Mieux vaut prendre soin de notre foie. Ce dernier assure en effet de nombreuses fonctions vitales pour notre organisme, il en existe trop pour toutes les lister, mais voici les principales :

  • Un gardien de notre système immunitaire : le foie reçoit le sang provenant de l’intestin, ce dernier contient des nutriments utiles ainsi que des déchets comme des bactéries, des poisons ou des parasites, et c’est le foie qui laisse passer les éléments utiles à l’organisme et bloque les autres, en cas de besoin, il alerte le système immunitaire.
  • Un générateur d’énergie : les cellules du foie transforment l’énergie ingérée pour la libérer en fonction des besoins de notre organisme, glucides et lipides sont les sources principales de notre énergie.
  • Une station d’épuration : notre foie vaut toutes les cures de détox ! Certaines substances sont toxiques pour l’organisme, quand elles arrivent dans le foie, ce dernier les dégrade en produits non toxiques. Les substances toxiques sont alors transformées en urée et éliminées par les reins. Cet organe filtrant purifie le sang et élimine les éléments néfastes pour notre organisme.
  • Un agent qui gère les déchets : des déchets toxiques sont produits par l’activité du foie. Ces derniers sont éliminés dans les canaux biliaires. La bile, chargée de ces éléments toxiques, sert à favoriser la digestion des aliments qui passent dans notre estomac.
  • Un transformateur biochimique : les cellules du foie effectuent la synthèse d’un grand nombre de protéines essentielles à la vie, dont l’albumine, grâce à l’énergie libérée par le raffinage des graisses et des sucres. L’albumine est une protéine indispensable, elle se charge de la diffusion des autres protéines dans tout le corps.
  • Un régulateur hormonal : le foie régule les hormones produites par les autres organes (comme la thyroïde), il peut détruire certaines hormones produites en trop grand nombre et peut en métaboliser d’autres pour les rendre plus efficaces.
  • Le foie joue un rôle dans le bon déroulement du processus de digestion, avec la vésicule biliaire, il participe à la production d’enzymes digestives déversées dans l’intestin grêle.

Le foie, un organe loin d’être ordinaire

  • Cette glande est le seul organe, chez l’homme, capable de se régénérer. Lorsqu’une partie du foie est amputée, les cellules contenues dans la partie saine bataillent pour reconstruire un foie entier. Les études scientifiques ont montré que seul un quart du foie serait nécessaire pour faire fonctionner notre organisme normalement, ces 25 % seraient capables d’assurer la régénération complète du foie et sa reconstruction totale au bout de quatre mois seulement !
  • Le foie est notre glande la plus grande, sa fonction est également la plus complexe.
  • On estime le nombre de fonctions essentielles du foie à plus de 500.
  • Cet organe étonnant peut produire jusqu’à un litre de bile par jour.
  • Lorsqu’il est en bonne santé, notre foie constitue un stock de vitamine A pour environ deux ans.

Comment prendre soin de son foie ?

La médecine traditionnelle chinoise associe le foie à la colère. En bonne santé, son équilibre permet à l’énergie de circuler à travers tout l’organisme, ce qui confère un tempérament calme à la personne. En perte d’harmonie, l’énergie du foie est épuisée et la personne peut montrer des signes de colère et d’irritabilité ou d’angoisse. Qu’il agisse ou non sur nos émotions, le foie est un organe essentiel pour le fonctionnement de notre organisme, apprenons à en prendre soin !

Vous avez fait des excès alimentaires ces derniers temps et vous vous demandez comment décrasser votre foie ? Cela n’est peut-être pas indispensable. Le foie ne stocke pas directement les toxines, les déchets produits sont éliminés, transformés en molécules et évacués. Les personnes en bonne santé n’ont, à priori, pas de raison d’avoir des toxines accumulées dans leur foie. Le problème se pose chez les personnes en surpoids, qui consomment régulièrement de l’alcool, ou qui sont malades d’une cirrhose, d’une hépatite ou d’un cancer. Dans ces derniers cas, le foie peut peiner à remplir ses fonctions et des problèmes plus graves peuvent survenir.

A lire pour aller plus loin : Le végétal : une autre alternative pour une alimentation saine

Que penser alors des cures détox ? Pour ou contre ? Il existe assez peu d’études scientifiques sur le sujet. À priori, le foie est opérationnel pour éliminer lui-même ses toxines. Il est vrai que nous sommes de plus en plus confrontés à des produits chimiques qui peuvent s’accumuler dans l’organisme, il n’est cependant pas certain que les cures détox aident ces toxines à être éliminées. Les cures détox sont davantage un concept marketing qu’un terme médical. Il n’existe pas d’aliments miracles pour régénérer le foie même si certains produits comme le curcumin, le radis ou l’artichaut pourraient le protéger.

A lire pour aller plus loin : Nos astuces détox

Si l’ingrédient miraculeux n’existe pas, il est en revanche plus facile de lister les aliments à éviter pour prendre soin de son foie. On sait que les aliments gras et sucrés sont à éviter, les aliments transformés et plats industriels également. Ne pas trop saler ses plats est une bonne chose. Remplacer quelques tasses de café par du thé vert pourrait être bénéfique à notre organisme. Réduire sa consommation d’alcool est probablement l’une des meilleures choses que vous pouvez offrir à votre foie. Privilégiez le pain complet au pain blanc, consommez des légumes et des fibres ! Si vous réduisez votre consommation de glucides et viandes pour consommer davantage de légumes verts et de fruits, vous participez à la protection de votre foie ! Une activité physique régulière pourrait contribuer à la bonne santé de ce drôle d’organe, on élimine mieux les toxines pendant une séance de sport. Si ces conseils vous semblent un peu simplistes, ce discours a fait ses preuves et son efficacité semble avoir été prouvée !

A lire pour aller plus loin : Manger sain en famille : les règles d’or

Notre foie est un organe précieux, le roi des organes ! Prenons soin de nous, c’est peut-être le meilleur conseil pour qu’il puisse continuer à remplir ses nombreuses fonctions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *