Fruits et légumes d’été : manger de saison et local pour mieux en profiter

L’été est la saison de l’abondance au jardin. Si vous cultivez un potager, vous le savez puisque vous ne manquez pas de travail. Bêcher, semer, repiquer, arroser, désherber… Ce n’est pas le moment de se reposer. Vous n’avez pas de jardin, mais vous vous rendez régulièrement chez le primeur ? Vous le savez aussi, la profusion de fruits et légumes de saison atteint son maximum sur les étales.

Pour profiter au mieux de cette abondance, consommer local et manger des fruits et légumes fonction de leur saison de production est recommandé. Mais, pourquoi privilégier le panier de fruits et légumes des producteurs locaux est-il si important ? Quelles raisons devraient vous inciter à manger local avec des pommes de terre, des salades, des carottes et des fruits bio, cultivés près de chez vous ?

Réveiller les papilles

Qu’y a-t-il de meilleur que des légumes et fruits frais, cultivés en terre, arrivés à maturité sous le soleil et au grand air ? Nombreux sont à ce propos les gourmands, à considérer les vergers et potagers de leurs grands-parents, comme une véritable madeleine de Proust. Vous en doutez ? Il suffit de comparer. Achetez un kilo de tomates ou de fraises au supermarché en plein mois de mars et réitérez l’expérience en juillet auprès de votre primeur quartier.

Vous constaterez dès la première bouchée que leurs valeurs gustatives sont bien différentes. Quand le premier insipide et réclame sel, aromates ou sucre en quantité, le second donne tout simplement envie de croquer dedans à pleines dents !

Prendre soin du corps

Pour continuer en compagnie de la tomate, cultivée dans les champs proches de chez vous, sa graine est adaptée au climat, mais aussi au type de sol (argileux, calcaire…) qu’elle rencontre. C’est également le cas pour d’autres légumes locaux comme la laitue ; le poivron ou les petits pois.

Ainsi, en consommant exclusivement des produits cultivés près de chez vous, vous bénéficiez de fruits et légumes sains, lesquels ne sont pas transportés inutilement en camion, par bateau ou en avion et donc, ne perdent pas une miette de leurs bienfaits nutritionnels.

Des petits producteurs aux assiettes, ils restent gorgés de nutriments, vitamines et minéraux, naturellement bons pour votre santé, votre vitalité et votre système immunitaire. S’ils poussent près de chez vous, pensez tout particulièrement aux myrtilles, framboises, oranges, citrons et pamplemousse pour leur effet antioxydant et leur concentration en vitamine C.

Favoriser l’économie locale

Il s’agit du dernier point et peut-être aussi d’un aspect moins souvent évoqué lorsqu’il s’agit de consommer des fruits et légumes locaux. Acheter un aliment en fonction de sa saisonnalité, mais aussi de son lieu de production, contribue au développement économique d’une ville et d’un département et même d’une région entière. Pensez par exemple à la mirabelle en Lorraine, à l’abricot en Provence ou au chou-fleur et à l’oignon dans le Nord-pas-de-Calais.

Non seulement vous contribuez aux chiffres d’affaires de vos commerçants de quartier, mais eux-mêmes (assurez-vous que c’est bien le cas) se fournissent auprès des paysans, cultivateurs, agriculteurs et maraîchers qui font vivre votre terroir.

C’est ainsi toute une économie qui s’enrichit, se développe et d’épanouie grâce à vous et à votre assiette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *