Interview Éléonore Moricet, superbe créatrice de contenus pour le webzine

Bonjour les nanas ! Je suis très contente et fière de vous présenter aujourd’hui ma douzième interview de la série « Superbes créatrices de contenus ». 🙂 En fait, j’ai décidé de vous présenter un peu plus les femmes qui partagent avec vous, à travers des articles sur ce webzine, leur passion pour le bien-être ! Avec cette petite série d’interviews, je souhaite donner plus de visibilité à ces femmes, bénévoles, qui mettent au profit de nos lectures, leur temps et leur motivation ! Aujourd’hui, après avoir fait connaissance avec Valérie, Stéphanie, Marie, Audrey, Céline, Samantha, Maud, Mathilde, Pauline, Christelle, Ninon et Eva et Adama je vous invite à faire connaissance avec Éléonore, fraichement embarquée dans l’aventure Pour Elles ! Bonne lecture ♥

Questions Personnelles

Qui es-tu ?

Je m’appelle Eléonore. Du haut de mes 38 ans, je jongle entre ma vie de de femme, d’épouse, de maman, de copine, de sportive, d’amoureuse de la nature, d’éternelle curieuse… et de rédactrice web !

Que fais-tu dans la vie ?

Sur le plan professionnel, je suis rédactrice web Seo et écrivain public. Je me forme également pour devenir naturopathe et réussir à concilier cette activité avec mes missions actuelles.

Sur le plan personnel, je touche à tout et si mes journées duraient 54 heures, j’en ferais bien plus encore !

Comment décrirais-tu ton travail à un enfant ?

Lorsque les gens ne savent pas bien écrire ou n’ont pas le temps d’écrire, je le fais à leur place. Parfois, je vais écrire une page qui présente un vêtement ou un instrument de musique. Parfois, je vais raconter ce qu’il se passe dans le monde ou expliquer quelque chose. Je ne sais pas tout sur tout, mais je sais comment formuler ce que je dois dire et où trouver les informations dont j’ai besoin. C’est le plus important : savoir chercher et savoir s’exprimer clairement.

A quoi ressemble l’une de tes journées ?

Mes journées suivent le rythme de l’école de mes enfants. En dehors de ces moments où je les accompagne et où je vais les chercher, chaque journée est unique. Je ne fais jamais la même chose ! Entre du mailing, de la transcription, de la rédaction d’articles de fond, de la fiche produit, de la recherche documentaire, chaque heure est différente ! Les sujets sont tellement variés que j’ai le sentiment de faire cent métiers !

Si j’ai terminé les tâches prévues en avance ou que je ne me sens pas motivée pour travailler, je suis libre d’organiser mon temps comme je l’entends. Je sors faire un tour de vélo ou courir et je reporte la réalisation de ma mission à une heure plus tardive. Que je travaille de 8 h à 17 h ou de 14 h à 22 h, quelle importance ? Je suis liiibbrreee !

Raconte-nous brièvement ton parcours.

Waouh ! Je vais essayer d’être concise ! Résumons : une maîtrise de droit public qui m’a confortée dans l’idée que le monde du droit n’était pas pour moi, malgré de bons résultats ; trois années de professorat des écoles qui m’ont fait comprendre que j’aimais apprendre, mais pas enseigner aux plus jeunes ; une thèse en histoire du droit qui a confirmé que je vivais pour me cultiver et que le fonctionnement en autonomie me convenait parfaitement, mais pas le milieu de l’enseignement supérieur ; trois années d’enseignement de l’histoire-géographie dans le secondaire, qui ont consommé le divorce entre l’Education nationale et moi ; une reconversion dans la rédaction web avec un statut de freelance : mon meilleur choix !

Énumère-nous trois choses dont tu es particulièrement fière.

  • Sans faire cliché : mes enfants, en numéro 1.
  • En numéro 2 : mon parcours. Il faut être fier de ce que l’on fait, sinon à quoi bon ?
  • En numéro 3 : ma micro-entreprise. Cela fait partie de mon parcours, mais je suis particulièrement fière d’avoir eu le courage de quitter (pour la seconde fois) l’Education nationale et le confort qu’apporte le statut de fonctionnaire, pour me lancer dans le grand bain de l’entreprenariat.

Pourquoi as-tu rejoint l’aventure Pour Elles ?

Parce que ce webzine a le mérite de concilier les deux activités que j’ai toujours rêvé d’associer : l’écriture et le bien-être.

Quels sujets vas-tu traiter pour le webzine ? Combien de temps vas-tu rester dans l’aventure ?

J’aimerais traiter des sujets en lien avec la naturopathie, ce qui est assez large. En effet, cette médecine douce envisage l’être humain en son entier et touche à des domaines aussi vastes que la nutrition, le bien-être, la sérénité et l’exercice physique.

J’espère que cette aventure n’en sera pas une, mais plutôt une relation sur le long terme 😉

15 questions rapides : 1, 2, 3.. Partez !

  • Es-tu plutôt thé ou café ? Thé
  • Es-tu plutôt sucré ou salé ? Salé
  • Plutôt soirée pépère à la maison entre amis ou boite de nuit ? Soirée pépère à la maison.
  • Ta méthode de relaxation sans faille ? La cohérence cardiaque.
  • Ton geste écolo du quotidien ? Le compost de surface.
  • Ton secret beauté bien gardé ? Bien se nourrir !
  • Ta meilleure lecture ? Ma bible des huiles essentielles
  • Ta chanson préférée ? Impossible à dire. Désolée…
  • Ton film chouchou c’est quoi ? Dirty dancing ! On n’oublie jamais les classiques de son adolescence !
  • Question de poilu : tu es plutôt chien ou chat ? Chat
  • Quel EST ton super-pouvoir le plus fou ? Ma force de persuasion
  • Ton rêve récurrent c’est quoi ? (positif ou non) Des mygales qui grimpent sur mon lit. Beurk
  • Un mot qui te paraît plus important que tous les autres ? Confiance
  • Un petit plaisir honteux à nous avouer ? Un bon bain chaud, l’hiver, de temps en temps. C’est pô bien les bains, pour la planète ☹
  • TON moment de la journée et pourquoi ? Le matin, à 9 h, quand les enfants sont à l’école, mon mari au travail, que je suis seule et que la journée m’appartient !

5 Questions pour aller plus loin

Tu te vois comment dans 5 ans ?

En Bretagne, rédactrice web à mi-temps, naturopathe l’autre moitié du temps.

Une chose que tu as toujours voulu faire sans jamais oser, pourquoi ?

Rien ne m’arrête. Tout ce que j’ai voulu faire, j’ai toujours osé le faire !

Si tu gagnais le grand lot au loto, que ferais tu ?

Je crois que je donnerai le ticket discrètement à mon voisin. Je suis convaincue que c’est la pire chose qui puisse arriver à quelqu’un. Il faut se construire seul.

T’estimes-tu heureuse aujourd’hui? As-tu un secret à partager avec nous pour atteindre le bonheur ?

Je suis heureuse car je prends ma vie en main. Le bonheur n’est pas une chance, c’est un résultat. Pour être heureux il faut le vouloir, y croire et tout mettre en œuvre pour y parvenir. De plus, c’est l’histoire de toute une vie, car le bonheur change de définition au cours de son existence. Par conséquent, si on parvient à l’atteindre, l’état n’est qu’éphémère et tout le travail est à recommencer. Pas simple, mais au combien stimulant !

Quel est ton plus grand regret ?

Je ne regrette rien, car je tente toujours tout.

Vous pouvez retrouver Éléonore sur Linkedin, et Facebook !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *